Pyrénées : de la sorcellerie africaine derrière la profanation du cimetière

La semaine dernière nous évoquions la profanation massive d’un cimetière chrétien dans les Pyrénées, dans l’indifférence médiatique.

Les coupables ont été arrêtés.
Il s’agit de deux hommes âgés de 23 et 24 ans, « déjà connus défavorablement » par les forces de l’ordre… C’est-à-dire des racailles.
Ces deux hommes issus du continent noir (que la presse locale appelle de façon suspecte « Jordan et Fabien ») ont agi dans le cadre d’un rituel de sorcellerie africaine, sur injonction d’un marabout vivant au Mali…

Voilà probablement un bel exemple de ce que les politiciens appellent « l’enrichissement culturel » apporté par l’immigration massive.

« Et c’est devant une salle « médusée » que Fabien, originaire du Cameroun, a donné les motivations de son geste au tribunal. […] [Il] a avoué être en relation avec un marabout au Mali, qui lui aurait conseillé, pour réussir dans la musique et devenir célèbre, « d’enlever ce qui représente Dieu et le remplacer par 666 », pour « faire des offrandes à l’être opposé à Dieu ».

D’après Jordan, qui a tenté de « minimiser son implication » dans l’affaire, Fabien voulait réciter des incantations pour « invoquer le démon ». Ce dernier a répliqué en soulignant que « Jordan, qui voulait aussi faire de la musique », a également participé aux incantations. » (source)

Les Français payeront jusque dans la tombe leur docilité face au Grand Remplacement.

Source : http://www.contre-info.com/pyrenees-de-la-sorcellerie-africaine-derriere-la-profanation-du-cimetiere



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.