« Primum Nocere » : le complot dévoilé !

Hold On – Documentaire Complet

Tout le monde aura à l’esprit le tapage autour de la sortie du film « Hold-Up » il y a un peu plus d’une année.

Un film généreux, audacieux, sans doute un peu trop en avance sur son temps. La presse est montée au front comme une armée de chiens de garde aboyant le mantra « complotistes ! complotistes ! » Deux ou trois idiots utiles furent sortis d’universités ou d’officines de propagande, la bienpensance s’étrangla et des millions de spectateurs restèrent impressionnés par l’envergure du documentaire avec un sale arrière-goût au fond de la gorge : était-il vraiment possible qu’une entreprise aussi inhumaine fût réellement en cours ?

Une année après, les fronts n’ont (en apparence) pas beaucoup bougé : les hypnotisés de la dérive totalitaire le sont plus que jamais, les éveillés le sont d’autant plus qu’ils se sont renseignés et documentés tout au long de l’année et le « brave citoyen moyen », est balloté entre une adhésion à la dérive (par conformisme et difficulté de penser la noirceur d’icelle) et la résurgence un peu chaotique de souvenirs et principes d’humanité.

Car let’s face it : le fascisme est de retour.

Porté par la même cohorte de salauds, d’abrutis et de lâches qu’au cours des épisodes précédents.

Comment appeler en effet des médecins qui privent de soins des malades et préfèrent les laisser mourir que de désobéir à la main qui les nourrit ?!

Qui, maintenant, camouflent l’hécatombe post-« vaccinale » en cours, faisant pression de manière hystérique sur leurs patients pour qu’ils acceptent l’injection potentiellement létale tout en fermant les yeux sur les violations crasses qu’ils perpètrent contre l’éthique et le droit ?

Comment appeler des « autorités de santé » qui préfèrent conduire sciemment à la mort des centaines voire des milliers de jeunes qui n’auraient absolument rien risqué avec le coronavirus au motif d’une immunité collective qu’on sait de surcroît désormais impossible ?

Comment appeler des journalopes qui manipulent, dissimulent, culpabilisent et mentent, appelant pour certains d’entre eux à la mise en œuvre de crimes contre l’humanité ?

Comment appeler des « députés » et « parlementaires » qui sabordent l’état de droit et ouvrent la porte au fascisme, remplaçant l’intelligence collective et la légitimité démocratique par la corruption, les passe-droits crapuleux et autres « secret défense » ?!

La Food & Drug Administration aux États-Unis vient de demander que les données présentées par Pfizer pour décrocher l’autorisation de mise sur le marché temporaire de leur injection génique soient protégées de tout regard pendant 55 ans… Le genre de manœuvre, bien sûr, que l’on veille à imposer quand on a l’esprit tranquille et rien à cacher.

La prostitution en faveur de la peste brune sévit donc aujourd’hui à tous les étages. Macron avait raison : ils sont en guerre… mais contre nous. Avec la presse puante et les institutions dévoyées à leur service.

Pierre Barnérias aurait pu renoncer après la campagne ignoble qu’il a essuyée.

Il paraît que les Bretons ont la tête aussi dure que les Valaisans.

Un an plus tard, il revient donc avec des pièces à conviction supplémentaires. D’une urgente utilité publique : comme je l’ai déjà soulignésix des dix étapes des processus de génocide ont déjà été franchies. Les suivantes sont prêtes : la mort économique et sociale des récalcitrants, leur déportation et internement. L’étape ultime nous la connaissons tous.

Voilà à quoi conspirent les conspirateurs et collaborent les collaborateurs. Et face à quoi résistent les résistants.

On peut rester stupide. On peut rester lâche. Quand le temps presse, l’option devient d’autant plus périlleuse que si le complot (contre l’état de droit, la démocratie et in fine l’humanité) rate, chacun devra rendre des comptes du parti qu’il aura pris.

Rendez-vous est pris. Et pour mieux comprendre l’étendue de la tragique saloperie en cours, « Primum Nocere » donne les principales clés.

Communiqué de la société de production T-prod :

Bonjour à vous toutes et à vous tous !

Vous avez été des millions à voir et à acclamer le film « Hold-Up », sorti le 11 novembre 2020 et réalisé par Pierre Barnerias, grand reporter, journaliste d’investigation et chercheur de vérité face à la situation pandémique mondiale à laquelle nous sommes tous exposé(e)s depuis près de deux ans maintenant.

Un second opus, intitulé « Primum nocere » est sur le point d’être rendu public dans les jours qui viennent.

D’une durée de 2 heures, ce nouveau documentaire, réalisé par un collectif d’anciens grands reporters de TF1, de Canal +, de France télévision et de L’AFP sous l’égide de Pierre Barnerias, met la lumière sur les incohérences et les abus liés à la vaccination, rendue même obligatoire pour certains, à l’échelle mondiale.

Toutefois, en raison du déchaînement médiatique survenu immédiatement après la publication dans les réseaux sociaux du film précédent, Hold-Up, la plateforme Vimeo a empêché la société de production de Pierre Barnerias de récolter les fonds provenant de l’achat individuel du film par chaque citoyen intéressé à l’obtenir, en dépit d’un coût extrêmement raisonnable (5 euros par personne !).

De fait, Pierre Barnerias et sa société de production sont toujours en train de payer, près d’une année après sa sortie, le film précédent, notamment au niveau des droits d’auteur, etc, freinant et limitant ainsi sa capacité financière de pouvoir œuvrer sur les prochains documentaires qui sont d’ores et déjà réalisés pour une partie.

Cette situation est inacceptable dans un pays que l’on qualifie de démocratique, la France.

=> C’est pourquoi, désireux de ne pas commettre la même erreur en faisant confiance à des plateformes de visionnement de films qui bafouent clairement les principes démocratiques de liberté en remboursant de force tous les acheteurs déclarés d’un film, nous avons créé nos propres plateformes à partir desquelles le film pourra être téléchargé.

Afin de garantir la sécurité des flux financiers, contrairement à ce qui s’est passé lors du lancement du film précédent (Hold-Up), nous offrons la possibilité à chaque citoyen désireux de connaître la vérité dans cette foison d’informations contradictoires auxquelles il est constamment soumis au-sujet de la vaccination anti Covid, de faire une pré-souscription à la location du film (48 heures), pour 4 euros HT.

Il est également possible de pré-acheter pour 10 euros !

Cette offre est valable jusqu’au dimanche 21 novembre 2021 à minuit !

Le film « Primum nocere » sera ensuite rendu accessible dès qu’un nombre minimal de souscripteurs auront été enregistrés, pour un montant de 50’000 € qui suffiront à couvrir les frais résiduels de ce nouveau documentaire, qui ne représente que la partie visible de l’iceberg, sachant que d’autres documentaires complémentaires seront rendus publics à l’avenir, dans la lignée de celui qui vient d’être réalisé.

Au-delà de cette date, la location du film sera de 5€ HT pour 48 heures, et l’achat sera de 12 € HT.

En contre-partie de cette pré-location ou de ce pré-achat, les souscripteurs auront le privilège de bénéficier d’avantages spécifiques, tels que:

– Interviews exclusives

– Informations de suivi permettant à chaque souscripteur de rester à jour sur l’évolution de la situation dénoncée par le film

– Suivi des recherches et découvertes effectuées par les scientifiques ayant contribué à la réalisation du film

– Webinaire avec Pierre Barnerias lui-même, ainsi que les scientifiques dont les travaux ont été intégrés dans le film

En participant au soutien financier que votre location réalisera, vous aidez activement à la recherche de la vérité et à sa propagation.

Nous vous remercions collectivement de l’attention que vous aurez portée à ce message, et vous remercions du fond du cœur de votre potentiel soutien.

4 € au minimum pour accéder à une information intègre et sans conflit d’intérêt, n’est-ce pas raisonnable ?

LA LUMIÈRE N’EST PAS NÉE DE L’OMBRE, MAIS L’OMBRE MEURT DE LA LUMIÈRE !!!

L’équipe de production
PRIMUM NOCERE

– Pré-location – Pré-achat
– Location – Achat

Infos pratiques

En commandant le film Primum Nocere, soit en (pré-)location soit en (pré-)achat, le souscripteur s’engage sur l’honneur à ne l’utiliser qu’à des fins personnelles, privées et familiales, et n’en diffusera en aucun cas une copie à des tiers, ni sur un quelconque support sur Internet, sous peine de poursuites pénales, ce afin de respecter les droits d’auteur d’une part, et de garantir le financement du film pour de futures œuvres du même collectif d’auteurs, d’autre part.

Pour accéder à la plateforme de réservation du film : cliquer ici.

Source : https://fr.sott.net/article/38810-Primum-Nocere-le-complot-devoile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.