Preuves des Israélites en Égypte et confirmation de l’histoire Biblique

Plus de preuves des Israélites en Égypte et de confirmation de l’histoire Biblique

391373_591405254223985_499155258_nL’ancienne ville égyptienne de Pithom a été découverte et des entrepôts correspondant à la description de ceux construits par les Israélites ont été trouvés, la partie inférieure contenant des briques avec de la paille et la partie supérieure contenant des briques sans paille. (Voir Exode 1:11; 5:7).

La momie de Neneptah II, largement considéré comme le Pharaon de l’Exode, a été découverte. Un hymne qui lui est dédié mentionne Israël et l’inscription parle de la mort de son jeune fils, peut-être celui mentionné dans la dernière plaie (Exode 12:29).

Source : https://www.facebook.com/1mill.creationist/photos/a.600500963314414.1073741844.286013238096523/591405254223985/?type=1&permPage=1

 



2 commentaires pour “Preuves des Israélites en Égypte et confirmation de l’histoire Biblique”

  1. Tu as certainement raison et c’est aussi ma conviction mais je me devais de présenter cet article afin de rendre compte de l’état de la connaissance archéologique actuelle sachant que celle-ci fait référence à des dates séculières fausses de manière générale (sauf exception). J’estime que c’est à chacun d’exercer son discernement selon sa conscience et d’établir ses propres convictions à partir des faits et informations. Moi-même je ne défends pas systématiquement toutes les idées des articles que je mets sur ce site.
    Il faut d’ailleurs savoir que les chronologies scientifiques à cette période-là sont trop jeunes et qu’au-delà de -2000 ans elles sont trop âgées. Seules les chronologies bibliques sont dignes de foi.
    Amicalement.

  2. L’inscription mentionne Israël comme un état constitué que Neneptah II (Merneptah) aurait battu !
    L’Exode n’a donc pas pu avoir lieu sous son règne au XIIè siècle av JC mais bien au XVè siècle sous la XVIIIè dynastie selon les indications de la BIBLE QUI PARLE DE LA CONSTRUCTION du temple (environ 1000av JC) en l’an 480 de l’Exode.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.