Pourquoi Jésus est une créature et pas le Créateur

angel

Avant toute chose merci de faire preuve d’humilité, de bon sens, de garder l’œil simple et ne pas essayer de voir autre chose que ce que les textes bibliques semblent vouloir dire sachant que la Parole de Dieu ne peut se contredire et doit nécessairement rester cohérente.

Nous devons tenir compte de cela dans notre compréhension et notre interprétation. Cela implique aussi d’être capable de raisonner selon une logique formelle définie par un certain formalisme du « logos » (apporté par la culture et la philosophie grecque: le nouveau testament fut originellement écrit dans cette langue, est-ce un hasard ?).  L’œil simple implique donc d’éliminer les hypothèses redondantes, surnuméraires et donc inutiles dans une démonstration ou explication (Rasoir d’Ockham).

Au regard de la bible, la trinité ou l’association de Jésus à Dieu est une hypothèse surnuméraire et pire qu’inutile car délétère à la compréhension et à la profondeur de la nature divine. Et donc délétère à notre amour, notre foi et nos relations directes envers Lui et les hommes.

On dit qu’une langue est intrinsèquement liée à une certaine vision du monde et nous y rattache selon un certain paradigme, certaines valeurs, un certain « logiciel », selon des lois et des principes inconscients de notre esprit et de notre cœur. Étant imparfaits, les langues sont aussi des outils imparfaits permettant d’appréhender tant bien que mal la réalité.

Cependant nous devons être convaincus que Dieu nous a laissé un message parfait (non contradictoire, cohérent et consistant) à la portée de l’intelligence humaine et des cœurs sincères et néanmoins complexe (mais pas compliqué). Il est donc nécessaire de revoir humblement notre point de vue quand celui-ci entre en conflit avec ce qu’il nous enseigne et à plus forte raison pour des choses simples, claires, limpides et explicites. Il est donc aussi nécessaire de faire le plus possible table rase de tout préjugé et construction humaine religieuse ou scientifique pouvant nous séparer de Dieu. Ceci est uniquement possible par la prière en s’approchant de lui d’un cœur pur et humble pour qu’il puisse ouvrir notre esprit et rendre peu à peu sa Parole (toujours plus) accessible afin d’atteindre La Connaissance Exacte de sa Personne et de ses desseins par Jésus.

Actes 17v27

« pour qu’ils cherchent Dieu, si toutefois ils le cherchent à tâtons et le trouvent réellement, bien qu’en fait il ne soit pas loin de chacun de nous. »

Daniel 12v3-4

“ Et les perspicaces brilleront comme l’éclat de l’étendue ; et ceux qui amènent la multitude à la justice, comme les étoiles, pour des temps indéfinis, oui pour toujours.  Et quant à toi, ô Daniel, rends secrètes ces paroles et scelle le livre, jusqu’au temps de la fin. Beaucoup rôderont çà et là, et la vraie connaissance deviendra abondante. ”

Daniel 12v9-10

« Il dit encore : “ Va, Daniel, car ces paroles sont secrètes et scellées jusqu’au temps de la fin. Beaucoup se purifieront et se blanchiront et seront affinés. À coup sûr les méchants agiront méchamment, et aucun méchant ne comprendra ; mais les perspicaces comprendront. »

Proverbes 4v18

« Mais le sentier des justes est comme la lumière brillante dont l’éclat augmente jusqu’à ce que le jour soit solidement établi. La voie des méchants est comme l’obscurité ; non, ils ne savent pas sur quoi ils trébuchent sans cesse. »

Jean 14v28

« Vous avez entendu que je vous ai dit : Je m’en vais et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais vers le Père, parce que le Père est plus grand que moi. »> Si Jésus était Dieu il ne pourrait être inférieur à lui-même »

Jean 11v3

« Mais je veux que vous sachiez que le chef de tout homme, c’est le Christ ; et le chef de la femme, c’est l’homme ; et le chef du Christ, c’est Dieu. »> Christ est soumis à Dieu et est distinct de lui de la même manière que l’homme envers Christ ou que la femme envers l’homme. C’est un être subordonné ayant des comptes à rendre.

1 Corinthiens 15v26,28

« Comme dernier ennemi, la mort sera réduite à rien. Car Dieu “ a soumis toutes choses sous ses pieds”. Mais lorsqu’il dit que ‘ toutes choses ont été soumises ’, il est évident que c’est à l’exception de celui qui lui a soumis toutes choses. Mais lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même se soumettra aussi à Celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit toutes choses pour tous. »

1 Pierre 3v22

« Il est à la droite de Dieu, car il est allé au ciel ; et anges et autorités et puissances lui ont été soumis. »> Jésus n’est pas Dieu car il ne peut pas être à la droite de lui-même. Être à la droite de quelqu’un signifie être en position de faveur, donc Dieu qui est au-dessus de lui le juge et le récompense.

Éphésiens 1v17,19,20

« pour que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation dans la connaissance exacte de sa personne ; […] et quelle est l’extraordinaire grandeur de sa puissance envers nous les croyants. Elle est selon l’opération de la puissance de sa force, avec laquelle il a opéré dans le cas du Christ, quand il l’a relevé d’entre les morts et l’a fait asseoir à sa droite dans les lieux célestes, »

Philippiens 2v5à11

« Gardez en vous cette attitude mentale qui était aussi en Christ Jésus, lequel, bien que se trouvant dans la forme de Dieu, n’a pas songé à une usurpation, c’est-à-dire : pour qu’il soit égal à Dieu. Non, mais il s’est vidé lui-même et a pris une forme d’esclave et a paru dans la ressemblance des hommes. En outre, lorsque, par sa manière d’être, il s’est trouvé comme un homme, il s’est humilié lui-même et est devenu obéissant jusqu’à la mort, oui la mort sur un poteau de supplice. C’est pourquoi aussi Dieu l’a élevé à une position supérieure et lui a donné volontiers le nom qui est au-dessus de tout autre nom, afin qu’au nom de Jésus plie tout genou de ceux qui sont dans le ciel et de ceux qui sont sur la terre et de ceux qui sont sous le sol, et que toute langue reconnaisse ouvertement que Jésus Christ est Seigneur à la gloire de Dieu le Père. »

> Être dans la forme de Dieu signifie être d’essence divine comme Dieu mais en tant que créature, comme les autres anges mais de rang supérieur, car il y a une hiérarchie céleste. Dans cette hiérarchie fonctionnelle, la Parole avait comme fonction de parler au nom de Dieu devant les anges et les hommes.

Proverbes 8v22à31

« “Jéhovah lui-même m’a produite comme le commencement de sa voie, la plus ancienne de ses œuvres d’autrefois. Depuis des temps indéfinis j’ai été installée, depuis le début, depuis des temps antérieurs à la terre. Quand il n’y avait pas d’abîmes d’eau j’ai été enfantée comme dans les douleurs, quand il n’y avait pas de sources chargées d’eau. Avant que les montagnes aient été établies, avant les collines, j’ai été enfantée comme dans les douleurs, alors qu’il n’avait pas encore fait la terre et les espaces, et la première partie des masses de poussière du sol productif. Quand il prépara les cieux, j’étais là ; quand il décréta un cercle sur la face de l’abîme d’eau, quand il affermit les masses nuageuses en haut, quand il rendit fortes les sources de l’abîme d’eau, quand il assigna son décret à la mer, pour que les eaux n’enfreignent pas son ordre, quand il décréta les fondements de la terre, alors je devins près de lui comme un habile ouvrier, et je devins celle à qui il était particulièrement attaché, jour après jour, tandis que je me réjouissais tout le temps devant lui, me réjouissant au sujet du sol productif de sa terre, et les choses auxquelles j’étais attachée étaient avec les fils des hommes. »

> La Parole (et donc aussi la Sagesse dont il est question dans ce verset) étant la créature la plus ancienne de Dieu, l’origine de la création, il développa des relations plus grandes et plus intimes que les créatures créées ultérieurement. Ayant un vécu plus long que les autres, il a appris plus de choses et développé un amour plus grand pour Dieu que n’importe qui d’autre. C’est logique. Ces relations particulières firent de lui une créature unique, spéciale, à part et inégalée, le plus grand témoin de Dieu (témoin dans le sens d’ayant vécu et attesté en tant que Parole de Dieu).

Michée 5v2

« “ Et toi, ô Bethléhem Éphratha, celle qui est trop petite pour être parmi les milliers de Juda, de toi sortira pour moi celui qui doit devenir chef en Israël, dont l’origine est depuis les temps anciens, depuis les jours des temps indéfinis. »

> Jésus a donc eu une origine depuis les temps anciens mais existe depuis des temps indéfinis. Ceci n’est pas contradictoire à condition de comprendre « temps indéfinis » comme d’innombrables années c’est à dire un nombre quantitatif échappant à la compréhension directe que l’homme peut avoir par son vécu. Une quantité de temps impossible à transposer dans notre monde et néanmoins bien réelle et finie.

En effet, qui peut imaginer une vie de milliards d’années ou une distance cosmique de milliards de d’années lumière ? Et pourtant l’univers témoigne de la réalité de ces choses, hors de notre compréhension mais pas hors de portée de notre représentation, de notre logique et de notre sens d’abstraction intellectuelle.

Colossiens 1v15à17

« Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute création ; parce que par son moyen toutes les autres choses ont été créées dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, que ce soient trônes, ou seigneuries, ou gouvernements, ou pouvoirs. Toutes les autres choses ont été créées par son intermédiaire et pour lui. Il est aussi avant toutes les autres choses, et par son moyen toutes les autres choses ont reçu l’existence, »

> Jésus a créé les cieux et la terre c’est à dire les anges et l’univers (avec eux), terre et soleil compris. Et ce avant le premier jour de création, jours de création restreints à l’aménagement de la terre car celle-ci préexistait déjà mais était informe et inhabitable (Genèse 1v1,2). Il est la seule créature directement créée par Dieu. Il est donc spécial par cette origine divine directe. En cela il est unique et donc appelé le fils unique ou l’unique engendré. Il est aussi unique en étant le seul homme né de chair venant du ciel, et le premier ressuscité dans les cieux.

Apocalypse 3v14

« “ Et à l’ange de la congrégation qui est à Laodicée, écris : Voici les choses que dit l’Amen, le témoin fidèle et véridique, le commencement de la création de Dieu : »

Jean 1v14,15

« Ainsi la Parole devint chair et résida parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle d’un fils unique-engendré et qui vient d’un père ; et il était plein de faveur imméritée et de vérité. (Jean témoigna à son sujet, oui, en fait il cria — c’était celui-là qui l’a dit —, en disant : “ Celui qui vient derrière moi est passé devant moi, parce qu’il existait avant moi. ”) »

Jean 8v58

Jésus leur dit : “ Oui, vraiment, je vous le dis : Avant qu’Abraham vienne à l’existence, j’ai été*. ”

*: Voir explication sur ce lien http://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/1001060101

Jean 1v1à3

« Au commencement la Parole était, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était un dieu*. Celui-ci était au commencement avec Dieu. Toutes choses vinrent à l’existence par son intermédiaire, et en dehors de lui pas même une chose ne vint à l’existence. »

*: Voir explication sur ce lien http://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/1001060096

Jean 1v18

« Aucun homme n’a jamais vu Dieu; le dieu unique-engendré qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a expliqué. »

> Jésus est donc un dieu, c’est à dire un ange (tout comme l’ange déchu Satan est le « dieu » de ce monde, 2 Corinthiens 4v4).

Isaïe 9v6

« Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné ; et la domination princière sera sur son épaule. Et on l’appellera du nom de Conseiller merveilleux, Dieu fort, Père éternel, Prince de paix. »

> Dans ce verset on parle d’un enfant, d’une créature, qui ne peut donc prétendre à la toute puissance du Créateur. Ce qui est visé ici est la qualité, non la personne, donc « Dieu fort » et « Père éternel » sont ici des titres. De plus un « Dieu fort » n’est pas un Dieu tout-puissant mais il est néanmoins plus puissant que la force de toutes les créatures réunies, anges inclus (voir 2 Thessaloniciens 2v8; Apocalypse 19v15, 19, 20; 20v2,10, 15).

Hébreux 2v9

« mais nous voyons Jésus, qui a été abaissé quelque peu au-dessous des anges, couronné de gloire et d’honneur pour avoir souffert la mort, afin que par la faveur imméritée de Dieu il goûte la mort pour tout homme. »

> Dieu ne peut s’abaisser en dessous le lui-même, c’est illogique, incohérent et inconsistant.

Hébreux 5v8

« Bien qu’il fût Fils, il a appris l’obéissance de par les choses qu’il a subies ; »

> Dieu manifeste des qualités absolues car étant hors du temps (qui est une création apparue avec l’espace de l’univers: l’espace-temps mais aussi les sphères spirituelles), le temps n’a pas prise sur lui. Il n’a pas besoin d’apprendre car il est déjà omniscient. Tandis que Jésus ayant eu un début, un commencement, il a appris des choses et est inférieur à Dieu. Ceci est logique. Il est donc une créature mais de nature divine, comme les anges (de rangs encore inférieurs tant par leurs puissances, leurs connaissances, leur sagesse, leurs expériences, leur amour, etc.).

Jean 17v3

« Ceci signifie la vie éternelle : qu’ils apprennent à te connaître, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. »

> Dieu ne peut s’envoyer lui-même, c’est illogique, incohérent et inconsistant. Celui qui envoie est logiquement supérieur et distinct de celui qui est envoyé.

Jean 12v49

« parce que je n’ai pas parlé de mon propre mouvement, mais le Père qui m’a envoyé m’a donné un commandement quant à ce que je devais dire et à ce que je devais prononcer. »

Jean 5v19

« En réponse donc Jésus leur dit encore : “ Oui, vraiment, je vous le dis : Le Fils ne peut rien faire de sa propre initiative, mais seulement ce qu’il voit faire au Père. Car ce que Celui-là fait, cela, le Fils aussi le fait pareillement. »

> Jésus étant envoyé et obéissant, il est soumis de manière parfaite et complète à Dieu.

Jean 20v17

« Jésus lui dit : “ Cesse de te cramponner à moi. Car je ne suis pas encore monté vers le Père. Mais va-t’en vers mes frères et dis-leur : ‘ Je monte vers mon Père et votre Père, et vers mon Dieu et votre Dieu. ’ »

> Jésus définit sa relation avec Dieu de la même façon que celle des humains avec Dieu. C’est donc une relation créature / créateur et non créateur / créateur.

Jean 17v21,22

« afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en union avec moi et moi je suis en union avec toi, pour qu’eux aussi soient en union avec nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé. De plus, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un. »

1 Corinthiens 1v10

« Or je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus Christ, à avoir tous même langage, et qu’il n’y ait pas de divisions parmi vous, mais que vous soyez bien unis dans la même pensée et dans la même opinion. »

> Comme Jean 10v30: « Moi et le père nous sommes un ». C’est à dire unis dans un même état d’esprit, sans division et sans contradiction, comme les humains doivent s’efforcer de l’être avec Dieu. Cela n’implique pas que Jésus soit uni par nature avec Lui dans une même divinité. C’est un sens trop fort et non nécessaire dans la compréhension des textes.

1 Jean 3v2

« Bien-aimés, maintenant nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Cependant, nous savons que lorsqu’il sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. »

2 Pierre 1v4

« Par ces choses il nous a donné volontiers les précieuses et très grandes promesses, afin que grâce à celles-ci vous puissiez devenir participants à la nature divine, ayant échappé à la corruption qui est dans le monde du fait des passions. »

> Dans ces deux versets, des chrétiens auront la possibilité d’être de même nature divine que Jésus, dans la ressemblance de Dieu et en Sa Présence dans le « sein » du Père (Jean 1v18, figuré dans le temple de Jérusalem par « le Très Saint », là où se trouvait l’Arche de l’Alliance), ayant hérité de l’immortalité parce qu’admis dans ce Très Saint des cieux où même les anges n’ont jamais eu accès. Donc ces derniers ne sont juridiquement pas immortels, bien qu’ils le soient par nature et de fait mais sous condition de continuer à prouver leur fidélité et leur amour à Dieu.

> Or pour ces chrétiens et Jésus ce n’est plus le cas, ils ont fait la preuve une fois pour toute de leur fidélité absolue à Dieu durant leurs vies terrestres et ont donc été élevés au plus haut des cieux, au-dessus des anges, en ce sens ils sont cohéritiers du Christ. En effet même Jésus, la Parole, a dû apprendre l’obéissance dans la souffrance, chose impossible d’apprendre au ciel (Hébreux 5v7,8). Dans les cieux ils n’ont pas de besoin autre que le besoin intellectuel, ils échappent donc nécessairement à la souffrance et à la privation de besoins non satisfaits que sont les contingences matérielles et physique de l’homme.

> Donc les anges ne pouvant par nature subir cette épreuve, ils devront indéfiniment prouver leur fidélité pour ne pas être détruit comme Satan et ses démons (qui sont pour eux un précédent judiciaire pour l’éternité: une jurisprudence). Pour ces chrétiens et Jésus, cette élévation à un état privilégié au-dessus de toute la création divine n’est pas due à leur nature mais à une faveur imméritée, à un acte d’amour délibéré de la part de Dieu.

> Donc Jésus, au même titre que ces chrétiens, n’est pas Dieu.



3 commentaires pour “Pourquoi Jésus est une créature et pas le Créateur”

  1. Je suis d’accord avec vous que Jésus est bien première créature de Dieu YHWH.
    Lisez proverbe 8 verset 22
    La sagesse créatrice
    YHWH m’a créée premier de son oeuvre ,avant ses oeuvres les plus anciennes.
    Dès l’éternité je fus établie, dès le principe , avant l’origine de la terre et les abimes je fus enfanté. etc.
    Quand il traça un cercle à surface de l’abime, implantées les montagnes,les collines , j’étais là ,avant qu’il eùt fait la terre,les premier élément du monde , j’étais à ses côtés comme le maître d’oeuvre .
    Voici les éloges de la sagesse
    Elle est en effet un esprit intelligent, saint,unique, multiple,subtil mobile, pénétrant,sans souillure, claire impassible,ami du bien, prompt, irrésistible, bienfaisant,ami des hommes,ferme, sûr sans souci,qui peut tout, surveille tout,pénètre à travers tous les esprits à cause de sa pureté.
    La sagesse est en effet un effluve de la puissance de Dieu, une émanation toute pure de la gloire du Tout puissant, rien de souiller ne s’introduit en elle car elle est un reflet de la lumière éternelle un miroir sans tache de l’activité de Dieu,une image même de sa bonté .
    Voilà pourquoi Jésus est le fils unique de Dieu, premier né.
    Quant à la trinité chrétienne, ou Jésus est devenu Dieu en trois personnes ,cela ne regarde pas Jésus homme juif mort sur la croix à Jérusalem , mais c’est un autre Dieu païen du panthéon romain que l’empereur Constantin avait donné le nom de Jésus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.