Jésus n’est-il qu’une copie de divinités païennes ?

Jésus-HorusDans cet article, je veux examiner et répondre à ceux qui affirment que l’histoire de Jésus-Christ a été empruntée à des mythologies antérieures.

Similarité n’implique pas nécessairement dépendance

Avant de nous pencher sur certains de ces prétendus parallèles entre le christianisme et le paganisme (et pourquoi ils sont faux), il est important de noter que la similitude n’implique pas nécessairement la dépendance. Autrement dit, même si le christianisme a des croyances et des pratiques similaires à celles de religions antérieures, il ne s’en suit pas qu’il doit nécessairement y avoir un lien de causalité entre eux.

Continuer la lecture

Suicide scientifique

par Vernon R. Cupps, Ph.D. *

La couverture récente du numéro du 4 avril 4-10, 2015 du magazine New Scientist indique « Croyances: Elles dirigent tout ce que nous faisons. Mais nos croyances sont construites sur…rien »1 C’est une déclaration étonnante pour un magazine, prétendument consacré à la science, en ce qu’il présente à ses lecteurs une énigme philosophique. Comment des scientifiques, qui doivent dépendre d’une croyance stricte dans la logique et l’ordre – peuvent-ils faire une telle déclaration?

Continuer la lecture

Tintin au pays d’Ebola

BN-IJ631_EBOLAT_J_20150512145222Chère lectrice, cher lecteur,

Un homme blanc debout au tableau, faisant la classe à des Africains assis sur des chaises en PVC.

D’un air docte, l’homme présente à ses « élèves » des dessins montrant comment ils doivent tendre le bras quand un homme en blouse blanche s’approche avec une seringue.

Nous ne sommes pas dans « Tintin au Congo », mais au Libéria, en mai 2015.

Continuer la lecture

Le plan d’invasion contre les peuples européens

invasion-448x293Les clandestins qui débarquent de l’Afrique font partie d’un plan d’invasion

Par Magdi Cristiano Allam

Bonjour mes amis,

Deux jeunes d’Agrigente ont lancé un signal d’alarme préoccupant. Les clandestins qui débarquent de l’Afrique (en moyenne 1000 par jour), font partie d’un plan d’invasion islamique mis en œuvre avec la complicité de la mafia et la connivence des organisations catho-communistes (ONLUS), plan qui génère des milliards en chiffre d’affaire.

Continuer la lecture

L’expérience de Miller

En 1953, le biologiste et chimiste Stanley L. Miller a construit un appareil d’essai pour simuler le développement des acides aminés dans des conditions de soupe primordiale. Il a réussi à synthétiser différents acides aminés simples au moyen d’une décharge électrique dans un mélange de gaz pendant un certain nombre de jours. Cependant, son expérience est devenue insignifiante dans la biologie moléculaire actuelle pour un certain nombre de raisons. L’eau dans la soupe primordiale de Miller a empêché la formation de molécules en chaîne. Des substances toxiques se sont également développées dans sa soupe primordiale. L’expérience a été réalisée à l’abri de l’oxygène et ne coïncide pas avec les connaissances actuelles en ce qui concerne l’atmosphère primordiale de la Terre.

Continuer la lecture

L’erreur philosophique du naturalisme

Le dogme de la théorie de l’évolution

Dans l’esprit de nombreux scientifiques, la science n’est rien de plus que le naturalisme appliqué ou selon les mots de Steven Weinberg, « La Science – quelle que soit la branche – ne peut progresser que si elle suppose qu’il n’y a pas d’intervention divine et reconnaît jusqu’où elle peut aller avec cette hypothèse. » Cependant, l’existence de Dieu ne peut être exclue sur la base de la science naturelle. Et, si Dieu existait, la science – quelle que soit la branche – ne ferait des progrès réels que s’Il est inclus dans ses considérations.

Continuer la lecture

Qu’est-ce que l’information ?

Théorie de l’information

La forme la plus forte d’argument scientifique est l’application des lois naturelles de manière à exclure un processus ou une occurrence.

Les lois naturelles de l’information et leurs conséquences (1):

Tous les êtres vivants contiennent une quantité absolument inimaginable d’informations. Le système conceptuel de l’évolution ne pourrait fonctionner que si l’information pouvait être produite dans la matière par des processus aléatoires. Cette information est absolument nécessaire, car tous les plans de tous les individus et tous les processus complexes dans les cellules vivantes (par exemple, la synthèse des protéines) sont contrôlés par l’information.

Continuer la lecture