Une loi mondiale contre le négationnisme des climatosceptiques en préparation

pénalisation-internationale-négationnisme-climatosceptiques-e1444654935141

Vers la pénalisation internationale du « négationnisme » des climatosceptiques

Christopher Booker, chroniqueur au Daily Telegraph et climatosceptique très en vue, met en relief les conclusions d’une réunion de trois jours de hauts responsables judiciaires à la Cour suprême de Londres qui s’est tenue dans une certaine discrétion du 17 au 19 septembre dernier. Il s’étonne sans naïveté du fait que l’une des principales propositions de cette rencontre de hauts magistrats et hommes de loi du monde entier, un plan judiciaire de pénalisation internationale du « négationnisme » des climatosceptiques, n’aient pas fait la « une » des journaux. Il est vrai que les médias eux-mêmes sont à la pointe du combat pour imposer le « dogme laïque » du réchauffement d’origine humaine.

Continuer la lecture

L’immigration facilite et accélère la destruction des nations et des peuples

Peter-Sutherland-migrations-nations-abandon-souveraineté-représentant-ONU-e1444658919331

Peter Sutherland, représentant de l’ONU pour les migrations, veut que les nations abandonnent toute souveraineté

C’est en tant que représentant du Secrétaire général de l’ONU pour les questions internationales d’immigration, que Peter Sutherland vient d’affirmer qu’il espère que le tsunami migratoire que connaissent actuellement l’Europe et les Etats-Unis servira à prouver que la souveraineté des nations est « une illusion », un « vieux préjugé » qui doit être abandonné. Le propos de ce haut représentant de l’ONU dit clairement pourquoi l’immigration est une chance aux yeux des mondialistes : elle facilite et accélère la destruction des nations et des peuples.

Continuer la lecture

Le paradoxe de la végétation de climat chaud en Antarctique

6941tropical-forestpar Michael J. Oard

Les terres arctiques de l’hémisphère Nord sont bien connues pour leurs fossiles de plantes et d’animaux de climat chaud du Mésozoïque et Cénozoïque précoce de la colonne géologique uniformitariste.1-4 (Bien que je crois que la colonne géologique soit une séquence générale diluvienne avec de nombreuses exceptions,5 j’utilise la classification scientifique orthodoxe ici pour les besoins du raisonnement.) Cette situation se produit généralement aussi à mi latitudes.6

Continuer la lecture

Surveillance électronique : un nouveau cap à franchir au Royaume-Uni, une loi à protéger aux États-Unis…

Surveillance-electronique-Royaume-Uni-Etats-Unis-loi-e1442660699387

La surveillance électronique est une machinerie aussi ancienne que le web, qu’elle entend écouter, utiliser, contrôler et parfois même censurer… Les services étatiques n’ont de cesse d’y tendre, de la conforter, de l’accroître. Aujourd’hui qu’elle a été mise à mal par les révélations fracassantes des lanceurs d’alerte, alias Snowden et Cie. Elle doit montrer patte blanche, se justifier – et pour cela il faut passer par la justice, se faire graver dans le marbre… Au Royaume-Uni comme aux États-Unis, le combat est le même : protéger par les lois ce qui, déjà, se fait. Et sous n’importe quel prétexte, du terrorisme à la fraude.
Continuer la lecture

La nature du naturalisme

L’arrogance des anti-créationnistes découle en grande partie de leur fierté à offrir des explications naturelles pour le monde au lieu d’explications surnaturelles. Peu importe le nombre de preuves qui peuvent être montrées de l’action de Dieu dans la nature, les scientifiques séculiers les excluent dès le départ, parce qu’ils estiment que tout appel au surnaturel est interdit en science. Il est temps de remettre en cause cette affirmation, car elle est viciée à sa base. La distinction naturel/surnaturel se désintègre quand on l’examine de près.

Continuer la lecture

Le revers de la médaille de l’humanisme

Immigration : la gueule de bois de la presse allemande

Mentir expose à un crash contre le réel

Début septembre, lorsque l’Allemagne ouvrait grand ses portes aux centaines de milliers de migrants d’Afrique et d’Orient qui arrivaient en Europe, elle se voyait clairement comme le phare de l’humanité. Sa presse unanime célébrait son humanisme et les Allemands jubilaient : enfin pourraient-ils rompre avec cette image de pays-repoussoir, patrie des panzers et de la dictature nazie ! A peine six semaines plus tard, les voilà qui déchantent en masse. La gueule de bois de la presse allemande, qui commence timidement à critiquer le pari fou de Merkel, illustre ces illusions perdues.

Continuer la lecture