L’armée allemande se prépare à la guerre civile

Allemagne-drapeau-400x185

Par Denis Krassnin et Peter Schwarz
Mondialisation.ca, 14 novembre 2014
wsws.org

La deuxième « International Urban Operations Conference » a eu lieu à Berlin du 20 au 22 octobre. Quatre cents délégués venus de quarante pays différents, nombre d’entre eux jouissant de traditions démocratiques douteuses, se sont réunis pendant trois jours pour discuter de la répression des soulèvements et d’autres formes de troubles civils en zones urbaines.

« Dans le monde d’aujourd’hui, les régions urbaines sont des zones clé, » déclarait le programme de la conférence. « Le maintien et la création de la stabilité en milieu urbain représente une lourde tâche pour les forces de sécurité d’aujourd’hui… Des scénarios allant de l’assistance de routine et de la démonstration de force jusqu’au combat de rue à grande échelle peuvent changer rapidement, quelque fois même d’une minute à l’autre… De nouvelles menaces d’insurrection, de terrorisme et de guerre de guérilla ne peuvent être combattues que par une technologie de pointe mise au service du renseignement, des moyens de reconnaissance et de surveillance. »

Continuer la lecture

Un petit garçon devenu autiste après avoir reçu 32 vaccins

Petit-garcon-et-ordi--1-Comme des millions de parents avant elle, Nathalie Steffen a été confrontée au problème des vaccinations pédiatriques. Ceci est l’histoire du chemin parcouru par une maman pour exempter ses enfants de toute vaccination ultérieure.

Sa petite fille Skylar est née en octobre 2004. Skylar a reçu tous les vaccins du programme officiel, à commencer par le vaccin contre l’hépatite B injecté dans les 12 heures qui ont suivi la naissance. Skylar a réagi à ses vaccins, mais ses parents ne savaient alors pas que c’était des effets secondaires des vaccins que souffrait leur fille.

Voici comment le cauchemar a commencé

Après son premier vaccin  contre l’hépatite B, Skylar a commencé à souffrir de coliques. Jusqu’à l’âge d’un an, elle pleurait tous les soirs à la même heure pendant environ une heure et demi avant de pouvoir s’endormir. Elle avait d’horribles terreurs nocturnes depuis l’âge de 2 ans. Ces problèmes ont duré jusqu’à ce qu’elle ait 4 ans, puis ont disparu.

Continuer la lecture

Le paradigme de nos élites sataniques vu par Stan Maillaud

Stan Maillaud et Janett Seemann – Entrevue Choc et explosive.

Stan maillaud et Janett Seemann sont certainement le couple d’activistes le plus actif concernant la lutte contre la pédocriminalité. Après un long silence, il reviennent sur leur histoire sans concession ni tabou. Une entrevue choc et explosive qui remet toutes les pendules à l’heure.

« Si vous lisez ce message c’est que vous êtes la résistance ».

Arabie Saoudite: une loi autorise les hommes à manger leurs femmes

* Quels drames doivent vivre les femmes de cette dictature débile, amie et alliée de nos bons gouvernements… Qu’un pays et des dirigeants politiques cautionnent le cannibalisme, donnant le droit à l’homme de manger sa femme s’il a faim, c’est le pire acte de sauvagerie et c’est purement diabolique!

Pour le grand Mufti, cet acte serait considéré comme une forme d’obéissance ultime de la femme à son époux.

afp-5f5e53cece570d1f0ea26340765d57c18b9a5d01

Pour le grand Mufti, cet acte serait considéré comme une forme d’obéissance ultime de la femme à son époux

Le grand Mufti de l’Arabie Saoudite aurait publié un décret autorisant les hommes mariés à manger leurs femmes en cas de faim extrême, ont rapporté jeudi les médias arabes.

Abdul Aziz Al-Shaykh aurait émis une fatwa (avis juridique sur la loi islamique, ndlr) qui permettrait aux maris affamés de pratiquer le cannibalisme.

Continuer la lecture

Australie : un musée qui se visite… tout nu !

02.04-visite-musee-Canberra

INSOLITE – Les organisateurs de cette expérience, dont la première s’est tenue mercredi à Canberra, souhaitent ôter toute barrière entre l’artiste et son public.

Le concept est pour le moins original. Des amateurs d’art australiens se sont mis à nu pour visiter une nouvelle exposition à la National Gallery of Australia de Canberra, un projet qui vise d’après ses concepteurs à ôter toute barrière entre l’artiste et son public en même temps que le départir de ses vêtements. La première visite de l’exposition, réservée uniquement à un public adulte, a attiré une cinquantaine de personnes mercredi soir. La visite matinale de jeudi s’est effectuée à guichets fermés.

L’exposition de l’artiste américain James Turrell, qui utilise principalement l’espace et la lumière comme moyens d’expression, est intitulée « Une rétrospective, découvrir l’amour des Américains pour la lumière et les paysages ».

Continuer la lecture