On cherche des cons!

Des vrais cons …. encore plus cons que ceux qui sont déjà assez cons….

Le vivre ensemble ..…

Ci-dessous : un article de LA VOIX DU NORD 

On cherche des bénévoles pour le camp de migrants de GRANDE-SYNTHE :

« Faute de bras, les bénévoles sont épuisés ».

Il y a 1 500 migrants dans ce camp, à croire qu’ils n’ont pas de bras et qu’ils ne connaissent pas l’autogestion.

En réalité, pourquoi bosser quand il y a des cons pour faire le sale boulot.

« Les migrants vaquent à leurs occupations »

Ce qui en clair signifie : ils glandouillent, ils « faignassent », font des gosses qui leur servent d’otages, de prétextes, ils picolent (voir la Voix du Nord ) ils créent des nuisances, génèrent toutes sortes de problèmes …

Bref, ils profitent des 70 connards Français qui nettoient, lavent, pour eux, y en a qui bossent (les cons de Français) et d’autres qui foutent le bordel et glandouillent 24 h/24.

Autre mauvaise nouvelle pas très médiatisée : des CRS vont comparaître au tribunal de BOULOGNE pour “violences” sur des gentils migrants ! ?

Donc, il faut 70 bénévoles de plus, assez cons pour ranger et nettoyer leur merde à leur place…..

Et qu’est-ce qu’on parie qu’après cet article, d’autres volontaires vont venir en nombre ; n’écoutant que leur bon cœur !!!

A l’époque, il y a plusieurs siècles, où ils nous avaient envahis par le combat, ils prenaient les femmes pour leurs harems et les hommes pour esclaves ! 

Ils sembleraient qu’ils aient repris leurs bonnes habitudes !

Cette fois ils n’ont même pas eu à combattre et ils n’auront pas non plus à le faire pour perdurer ! 

Les esclaves sont VOLONTAIRES !

Trop fort !

Notre civilisation mérite peut-être de disparaître….

Oui, elle est en train de disparaître, ce sont les dernières convulsions

Être con à ce point, la sélection naturelle ne peut que fonctionner à plein !

Vive la France



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.