Nudité publique: à quand la défécation et les rapports sexuels en public ?

naked_hero_3

«Open-office» ou être à poil au travail: une tendance qui grandit!

Oui, tu as bien lu et moi aussi! C’est une véritable tendance qui aurait été l’initiative d’un psychologue d’affaires, David Taylor qui aurait encouragé les  “Naked Fridays” pour améliorer le moral de son équipe en 2009. Puis l’idée a fait son chemin jusqu’à Silicon Valley et en peu de temps s’est répandue à travers le monde entier! Les bureaux ayant participé à l’expérience auraient vanté les bienfaits de la pratique en témoignant que ça améliorait la productivité, la créativité et la communication au sein de l’équipe.

Le siège social de Bold Italics à San Francisco s’est donc pris au jeu. L’idée n’a bien évidemment pas été accueillie tout de suite, comportant autant d’avantages que d’inconvénients. Les gestionnaires de l’entreprise voulaient tester la méthode puisque certains de leurs employés commençaient considérablement à travailler trop de chez eux et pas assez au bureau. L’esprit d’équipe était donc quasi nul.

La première heure a été inconfortable. Trois jours plus tard, comme si de rien n’était! Les gens étaient plus ouverts, plus transparents entre eux et une chimie s’était installée. La franche camaraderie était revenue, ils étaient littéralement à nu. D’un point de vue général, leur efficacité avait doublé et le stress avait baissé.

Bref, ils encouragent n’importe quelle compagnie composée d’employés frustrés ou écoeurés à tenter le coup même si c’est une expérience peu commune! Perso, pas sûre que je le ferais avec mes collègues de MTL Blog/Narcity (sorry team…de toutes façons, on est trop heureux pour ça!) mais je comprends les avantages!

Et toi, le ferais-tu? 

naked1 naked4 naked5 naked6 nakes3

Source : http://www.narcity.com/montreal/open-office-ou-etre-poil-au-travail-une-tendance-qui-grandit/?hc_location=ufi#

Lévitique 18:6: « Nul homme ne s’approchera de sa proche parente, pour découvrir sa nudité. Moi, je suis l’Éternel.
7  Tu ne découvriras point la nudité de ton père, ni la nudité de ta mère: c’est ta mère; tu ne découvriras point sa nudité.
8  Tu ne découvriras point la nudité de la femme de ton père: c’est la nudité de ton père.
9  La nudité de ta sœur, fille de ton père ou fille de ta mère, née dans la maison ou née au dehors, -sa nudité, tu ne la découvriras point.
10  La nudité de la fille de ton fils ou de la fille de ta fille, -sa nudité, tu ne la découvriras point; car c’est ta nudité.
11  La nudité de la fille de la femme de ton père, née de ton père, -c’est ta sœur: tu ne découvriras point sa nudité.
12  Tu ne découvriras point la nudité de la sœur de ton père; elle est propre chair de ton père.
13  Tu ne découvriras point la nudité de la sœur de ta mère; car elle est propre chair de ta mère.
14  Tu ne découvriras point la nudité du frère de ton père; tu ne t’approcheras point de sa femme: elle est ta tante.
15  Tu ne découvriras point la nudité de ta belle-fille: elle est la femme de ton fils; tu ne découvriras point sa nudité.
16  Tu ne découvriras point la nudité de la femme de ton frère; c’est la nudité de ton frère.
17  Tu ne découvriras point la nudité d’une femme et de sa fille; tu ne prendras point la fille de son fils, ni la fille de sa fille, pour découvrir sa nudité; elles sont sa propre chair: c’est un crime.
18  Et tu ne prendras point une femme auprès de sa sœur pour l’affliger en découvrant sa nudité à côté d’elle, de son vivant.
19  Et tu ne t’approcheras point d’une femme durant la séparation de son impureté, pour découvrir sa nudité. »

Lévitique 20:11: « Et l’homme qui couchera avec la femme de son père, découvre la nudité de son père; ils seront certainement mis à mort, tous deux: leur sang est sur eux.

17  Et si un homme prend sa sœur, fille de son père, ou fille de sa mère, et voit sa nudité, et qu’elle voie sa nudité à lui, c’est une honte: ils seront retranchés devant les yeux des fils de leur peuple; il a découvert la nudité de sa sœur, il portera son iniquité.
18  Et si un homme couche avec une femme qui a son infirmité, et découvre sa nudité, il met à découvert son flux, et elle découvre le flux de son sang: ils seront tous deux retranchés du milieu de leur peuple.
19  Et tu ne découvriras point la nudité de la sœur de ta mère, ni de la sœur de ton père; car celui qui fait cela met à nu sa propre chair: ils porteront leur iniquité.
20  Et si un homme couche avec sa tante, il découvre la nudité de son oncle; ils porteront leur péché: ils mourront sans enfants.
21  Et si un homme prend la femme de son frère, c’est une impureté; il découvre la nudité de son frère: ils n’auront pas d’enfants. »

Article en lien avec le sujet :

3 commentaires pour “Nudité publique: à quand la défécation et les rapports sexuels en public ?”

  1. Le problème n’est pas la nudité en soi mais ce que ce genre de société révèle. Ce n’est qu’un symptôme parmi tant d’autres. Pour les chrétiens (et pas seulement les catholiques) la nudité est une chose intime que l’on ne dévoile qu’à son conjoint. C’est donc une indécence et de la provocation. D’ailleurs les lois sont censées protéger cette pudeur, cela va donc au-delà de l’aspect religieux. C’est un aspect d’abord moral car universel.
    Une société où la pudeur disparaît est une société en perte de repères et de valeurs, névrosée et obsédée par l’image du soi. Elle révèle un individualisme exacerbé mal placé, malsain et un matérialisme contre lequel elle n’oppose aucune réponse spirituelle saine pour l’épanouissement du corps et de l’esprit de la personne.
    La nudité publique est donc un symptôme grave d’un cancer social avancé. Ce ne sont pas les croyants globalement équilibrés dans leurs têtes qui ont un problème avec la nudité mais bien la société elle-même par son manque de spiritualité.
    Connaissant la nature humaine, ce genre de dégradation sociale ne s’arrêtera pas là. Il faudra donc s’attendre dans quelques années à de plus en plus de sexualité débridée affichée en public. Et ce que certains trouvent banal ou normal actuellement seront choqués dans le futur tandis que les générations suivantes trouveront ça totalement normal. Jusqu’où ira-t-on et pour quel bénéfice ? C’est bien de relativiser mais encore faut-il le faire dans le bon sens et avec le recul suffisant, n’est-ce pas ?

  2. Pourquoi les adeptes des religions ont-ils un rapport si problématique, pathologique même, envers la nudité?

    Même si c’est encore pire chez les musulmans, les catholiques, visiblement la nudité ça les obsède!

    S’il n’y a vraiment rien de plus scandaleux au monde, alors ce monde peut être qualifié de parfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.