Nos traitres députés

Le mardi 19 juillet 2016, à Paris, les députés ont eu à se prononcer sur un amendement présenté par Messieurs Christian Jacob et Guillaume Larrivé. Cet amendement proposait la fermeture des mosquées salafistes en France. Au moment du vote, 271 députés étaient absents. Sur les 306 votants, il y eut 303 suffrages exprimés dont 139 pour la fermeture et 164 contre. L’amendement a donc été rejeté ! Parmi les 164 contre, il y a 153 députés qui appartiennent au groupe socialiste, 3 aux radicaux de gauche et 8 non inscrits dont Cécile Duflot, et notre célèbre Thomas Thévenoud…

Ainsi, c’est grâce à l’appui massif de la gauche que les salafistes proches des islamistes peuvent continuer à prêcher en France. Il faut que cela se sache !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.