National-socialisme et vraie liberté

Quand on expose les réussites de l’expérience nationale-socialiste en Allemagne, beaucoup répondent: « Certes, mais il n’y avait plus aucune liberté. L’autoritarisme asservissait le peuple et les opposants étaient jetés dans des camps de concentration. »

Dans cette vidéo, Vincent Reynouard répond à l’objection. Loin de contester le caractère autoritaire du national-socialisme, il explique pourquoi l’autoritarisme favorise la liberté. Mais encore faut-il avoir de la Liberté une notion exacte, pas celle dévoyée par les idéaux de 1789.

Articles sur le même thème :
La volonté par la maîtrise de soi
Sexes, Homosexualité, métissage et pureté : ce que dit la Bible



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.