Montpellier : insultés, frappés, menacés avec un couteau, le retour de plage vire au cauchemar

Insultés, intimidés, menacés avec un couteau et frappés, cinq jeunes sont sous le choc.

C’est un retour de plage dont ce groupe de vacanciers se serait bien passé. Vers minuit, dans la nuit du 13 au 14 juillet, cinq amis (deux garçons et trois filles âgés de 18 à 23 ans) rentrent chez eux en prenant le tram à Pérols direction Montpellier. Mais le voyage ne va pas se passer comme prévu.

Un groupe de quatre jeunes montés en même temps dans la rame, alcoolisés, se montre agités : cris, noms d’oiseaux à l’intention des passagers, certains tambourinent sur les vitres, notamment celle du conducteur. L’ambiance se tend et l’un des trouble-fêtes va s’approcher d’un des jeunes voyageurs du groupe des cinq, et jouer la provocation.

En passant un bras autour du cou du garçon, appuyant son front contre celui du jeune usager qui tentait de garder son sang-froid. Puis, il lui pose sa sacoche sur les genoux : « Tu me la gardes ! », lâche le mis en cause qui passe ses nerfs sur les sièges. Dans le même temps, un couteau vole et atterrit sur le mollet d’une des jeunes filles qui s’éloignait de la scène de tension. L’un des garçons sera frappé au dos.

Un mineur à la manœuvre

Alors que le tram arrive à Boirargues l’alarme est actionnée par un passager, c’est la bousculade. Les cinq amis tentent de s’échapper. Mais ils se font barrer la route par leurs agresseurs. Dont un en particulier, un mineur non accompagné âgé de 16 ans qui va se montrer violent.

Ces derniers vont tenter de retenir l’un des garçons en le bloquant contre la porte de la rame, tout en le délestant de son portefeuille mais le malheureux parvient à sortir par une autre issue. Il est rattrapé par le mineur qui le saisit par le polo, selon le témoignage de la victime, et lui pointe un couteau sur le ventre, lui causant une estafilade lorsqu’elle se dégage. Mais le jeune armé poursuit sa course et s’en prend au second garçon.

Réfugiés au McDo

Ce dernier, asthmatique, est rapidement essoufflé et rattrapé par le suspect. Sous la menace du couteau placé sous la gorge, le mineur va l’obliger à retourner vers la rame. Mais il finira par le relâcher à la demande de ses compagnons de forfaiture. Au moment de la bousculade, une des filles sera rattrapée par les cheveux et projetée en arrière pour retomber sur le dos, sur les sièges.

Les cinq amis ont pu se réfugier au Mc Do. Les policiers de la Bac, intervenus en quelques minutes après l’appel au 17, ont interpellé l’agresseur qui a fourni une fausse identité palestinienne. Il s’agissait en fait d’un mineur non accompagné tunisien, déjà connu des services de police.

Un second suspect, marocain, âgé de 26 ans, porteur d’un couteau, a également été interpellé. Reconnus par les victimes, ils ont été placés en garde à vue et déférés devant la justice ce 15 juillet.

Le majeur a dénoncé le mineur comme étant l’auteur des faits, ce dernier expliquant son accès de rage par un vol de sa sacoche. Il devra aussi répondre de violence sur les forces de l’ordre pour des crachats. Les autres agresseurs courent toujours.

Source : https://www.midilibre.fr/2020/07/16/montpellier-insultes-frappes-menaces-avec-un-couteau-le-retour-de-plage-vire-au-cauchemar-8981337.php



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.