Minibots : l’Italie veut-elle quitter l’euro en douce ? JACQUES SAPIR | MAXIME IZOULET

Dans une ambiance tendue entre Rome et Bruxelles, le gouvernement italien envisage d’émettre des titres de dette pour rembourser ce que l’État doit aux entreprises, qui en retour pourraient les utiliser pour payer leurs impôts. Ces « minibots » pourraient-ils devenir une monnaie parallèle à l’euro, ou ne s’agit-il que d’un levier de négociation ?

Russeurope Express Jacques Sapir avec Maxime Izoulet, doctorant en économie à l’EHESS, spécialiste des questions monétaires. Une émission co-animée par Clément Ollivier et préparée avec Jean-Baptiste Mendès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.