Mesures liberticides : la Suède va rentrer dans le rang

La Suède présente une loi permettant des mesures plus strictes pour lutter contre le Covid-19

Le gouvernement suédois a présenté un projet de loi afin de disposer de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’épidémie de covid-19 : fermetures de commerces, des transports, limitation des rassemblements… Le pays déplore plus de 8 000 décès.

Le gouvernement suédois a présenté le 28 décembre un projet de loi qui, s’il était adopté, lui octroierait de nouveaux pouvoirs pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Il serait ainsi compétent pour mettre en place des mesures restrictives et coercitives ainsi que des sanctions en cas de violation des règles.

Ces décisions pourraient se manifester par la fermeture de magasins, de centres commerciaux ou de transports publics. Mais aussi la limitation du nombre de personnes autorisées à se rassembler dans certains lieux publics (plages, parcs, etc). Lors d’une conférence de presse, la ministre de la Santé Lena Hallengren a déclaré que «dans de très sérieuses situations, le gouvernement pourra décider de mesures extensives pour prévenir les rassemblements de foules», comme le rapporte l’AFP. Elle précise que «ceux qui violent les restrictions limitant l’accès aux lieux publics peuvent être condamnés à une amende», selon les termes du projet.

Le gouvernement désire que la loi entre en vigueur dès le 10 janvier 2021. Le parlement doit au préalable approuver le texte.

Masque obligatoire dans les transports publics

La Suède s’est démarquée de la plupart des autres pays en écartant depuis le début de l’épidémie toute mesure coercitive. Ni confinement ni fermetures n’ont été ordonnés. L’arsenal juridique du pays ne dispose pas de loi autorisant le gouvernement à restreindre la liberté de mouvements en temps de paix. C’est entre autres pourquoi un confinement n’a pas été et n’est pas envisageable en Suède.

Mais le grand nombre de contaminations par rapport à ses voisins nordiques a fait réagir les autorités suédoises dès le mois de novembre, lorsqu’a été décidée la limitation à huit personnes à des événements publics. Le 18 décembre, le port du masque a été rendu obligatoire dans les transports publics ; a aussi été actée la limitation des jauges dans les commerces et des tablées de restaurants à quatre personnes (contre huit auparavant). L’enseignement à distance est prolongé jusqu’au 24 janvier.

« Je crois que nous avons échoué »

Malgré ces changements, le Premier ministre Stefan Löfven a assuré avant Noël à la télévision publique SVT que la Suède n’avait pas changé de stratégie. «C’est exactement la même stratégie : veiller à limiter autant que possible la propagation de l’infection».

Le roi Charles XVl Gustave a quant à lui regretté lors d’une allocution télévisée : «Je crois que nous avons échoué. Nous avons un grand nombre de morts, et cela est terrible», a-t-il affirmé sur SVT le 16 décembre.

La Suède compte plus de 396 000 cas de Covid-19 et 8 279 décès selon les chiffres annoncés le 23 décembre.

Source : https://francais.rt.com/international/82249-suede-presente-loi-permettant-mesures-plus-strictes-covid



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.