Le mensonge universel de Jovanovic, un « Da Vinci Code » à la française

Un Da Vinci Code à la française.

Avis sur Le Mensonge universel.

Livre bourré de très grossières erreurs théologiques, mais surtout, ce qui est presqu’encore plus grave, de fausses citations.

J’ai pas la capacité de lire le sumérien, mais si c’est la même chose pour les textes traduits, ça n’augure rien de bon.
Il les sort d’où Jovano ses citations? De son chapeau?

Exemple:

Saint-Paul: « La femme est un corps sans tête. « 

Ça sort d’où?
J’ai conservé les guillemets de la citation du livre de Jovanovic. J’ai eu beau chercher dans toutes les traductions possibles du NT, je n’ai jamais trouvé cette phrase. Pareil pour les phrases attribuées à Saint Jérôme. Les œuvres complètes de ce théologien (qui comptent un nombre impressionnant de pages) sont trouvables in extenso sur internet. Il suffit de faire une recherche avec l’outil informatique.

Il fait un bouquin qui est censé parler théologie/mythologie, il est pas supposé vérifier ce qu’il raconte, à la source, plutôt que de pomper sur des sites de propagande qui inventent des citations?
Soit ce monsieur est un idiot de bonne foi, qui ne sait tout simplement pas faire son travail, soit c’est un grand manipulateur…
Est-ce qu’on fait un travail sérieux en partant de fausses citations? (j’en ai relevé plusieurs, toutes assez orientées dans un sens.)
Si encore ce n’était que ça.

Il parle du péché originel qui se transmettrait de générations en générations par l’acte sexuel, qui est soit disant la doctrine chrétienne —> pas de chance mon vieux, il s’agit d’une doctrine d’origine gnostique. Rien à voir avec la doxa chrétienne. Marie est bien née d’un acte sexuel.

Il parle de l’islam qui reconnaîtrait le péché originel —> pas de chance, l’islam ne possède pas officiellement dans sa théologie le concept de « péché originel », bien que ce concept soit présent dans plusieurs hadiths sahihs. J’en déduis que Jovanovic ne connaît pas plus l’islam que le christianisme

« Il existait un rituel sumérien au cours duquel on offrait à une femme une pomme sur laquelle un sort magique avait été jeté » –> oui, quel rapport? Et c’est comme ça pour à peu près tout. Il faut vraiment beaucoup capillotracter le tout pour faire coller, au moins, certains éléments.
En plus, c’est complètement débile (ou alors il est étonnement ignorant du sujet), parce le fruit dont parle la Bible n’est justement pas une pomme. Le mot « pomme » en ancien français, comme la racine « pomum« , désigne un « fruit » rond, ou avec des pépins (tomate = pomodoro, pommes de terre, etc.), le sens « pomme » en tant que fruit actuel, est venu plus tard.

Ninhursag, dans la mythologie sumérienne, est la déesse-mère qui créa l’Homme. Elle le créa à partir de terre/argile, comme pratiquement tous les mythes de la Création. Y a-t-il des mythes de la création où l’Homme est créé à partir d’eau, de feu, ou d’un autre élément? Très peu il me semble. On peut dire que c’est universel.
A partir de là, je ne vois pas en quoi le mythe de la Création de l’Homme monothéiste s’inspire plus de Summer qu’il ne s’inspire du mythe tahitien ou bambara?
Pourquoi ce point commun dans toutes les mythologies du monde. Soit elles proviennent toutes d’une mythologie primordiale, ou alors, plus prosaïquement, étant donné que nos ancêtres n’étaient pas tous des demeurés, ils ont quand même sans doute un peu remarqué au passage que le cadavre de l’Homme redevenait de la terre…
La terre symbolise aussi universellement la matière (materia prima/mater/mère), parce qu’il y a une réalité physique derrière cela, facile à trouver.

Celui ou celle qui s’est un peu intéressé aux ouvrages de Jung, sait déjà qu’il y a des éléments invariants dans tous les mythes du monde, et que ça en est même troublant.
On pourrait, nous aussi, pourquoi pas, sortir le genre de bouquins de Jovanovic, en faisant dériver les différentes mythologies monothéistes des mythologies polynésiennes, que j’ai évoqué plus haut. Beaucoup de points commun quand on réfléchit bien:

  • Le dieu créateur polynésien a créé l’Univers par une parole. (ça vous rappelle rien?)
  • Un dieu méchant a été précipité du ciel sur la Terre, après avoir trahi le dieu créateur.
  • Maui est le Prométhée polynésien qui vole le Secret du Feu pour le donner aux hommes. Beaucoup d’éléments de sa légende tiennent aussi de Gilgamesh, car il est le demi-dieu qui se mit en quête de l’immortalité.
  • L’homme a été sculpté. (c’est un mythe universel)
    Etc… Je suis sûre que je pourrais continuer le jeu des parallèles un bout de temps en creusant un peu. Pour autant, est-ce qu’il y a des liens entre ces deux cosmogonies? J’en suis pas sûre.

Un mythe cosmogonique polynésien décrit un commencement où n’existaient que les Eaux et les Ténèbres. Io, le Dieu suprême,
sépara les Eaux par la puissance de la pensée et de ses paroles, et créa le Ciel et la Terre. Il dit : « Que les Eaux se séparent, que les Cieux se forment, que la terre soit ! » – et aussitôt apparut la
lumière.

Source: encyclopédie Universalis en ligne.

C’est un peu la même chose quand on dit que Jésus est un mythe inspiré d’Horus.
Tout ce qu’on nous ressasse comme points communs tient de la légende urbaine.
– Horus n’est pas né un 25 décembre (cette date n’apparaît nulle part dans les corpus, qu’on la trouve! Pas plus qu’elle n’apparaît dans la Bible, le 25 décembre a été choisi comme date par convention uniquement, quelqu’un qui aurait des notions d’histoire religieuse est supposé le savoir.) – Horus n’est pas né d’une vierge (Isis n’était pas vierge, elle s’est bien accouplée avec Osiris, aucun doute là-dessus dans les textes) – Horus n’avait pas 12 disciples, il n’a jamais été crucifié, mais éparpillé façon hachis parmentier, etc, etc…
Bref, on prend les gens pour des neuneus. Dire « je ne crois pas en l’existence de Jésus » suffirait largement, sans inventer des justifications mensongères et fumeuses.
C’est quand même triste que les gens reprennent des fumisteries comme des moutons, parce qu’une autre personne l’a dit avant eux, sans prendre la peine de vérifier quoi ce soit. ça leur plaît, ça leur semble amusant ou réaliste, ou confirme leurs conceptions, alors c’est forcément vrai…
Jovanovic fait la même chose, beaucoup de déformations pour faire coller tout un tas de choses.

Les récits et dogmes qu’utilisent Jovanovic sont tous d’essence gnostique. Il a l’air de beaucoup mieux maîtriser cette spiritualité ou religion (comme vous voudrez) que les religions dont il parle dans son livre… Je suis pas persuadée du tout qu’il soit catholique comme il aime le clamer. Trop d’incohérences et de déformations dans son discours. Je crois qu’il n’a même pas lu les Evangiles.

Je ne sais pas comment un ethnologue appellerait ça, mais il me semble que pour être sûr qu’un mythe découle d’un autre, il faut qu’il y ait des éléments spécifiques. Par exemple, si le mythe 1 décrit l’homme comme créé à partir de fromage, et que le mythe 2 le mentionne aussi, et que c’est vraiment quelque chose qui ne se retrouve pas dans d’autres mythes du monde, et qu’on a plusieurs spécificités de ce genre qu’on ne retrouve quasiment pas ailleurs, alors on peut supposer que le mythe 2 découle du mythe 1. Simple hypothèse logique.

Jovanovic n’est en rien ethnologue, si les universitaires n’ont jamais émis sérieusement une telle hypothèse, c’est peut-être qu’ils n’avaient pas d’éléments probants à l’appui, alors que Jovanovic nous l’assène: je suis un génie, j’ai fait une découverte extraordinaire, qui va révolutionner le monde. Il ne dit pas que c’est son hypothèse, et qu’il faudrait faire un vrai travail avec la méthodologie universitaire là-dessus, non, il dit « j’ai trouvé », et ça n’a pas l’air de souffrir la moindre remise en cause…



Un commentaire pour “Le mensonge universel de Jovanovic, un « Da Vinci Code » à la française”

  1. Bonjour.

    « « Il existait un rituel sumérien au cours duquel on offrait à une femme une pomme sur laquelle un sort magique avait été jeté » »

    Il y avait des pommiers à Sumer à cette époque?

    Cordialement.

    mja Mahé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.