La marque de la bête de plus en plus visible

Biometric-Security-Cartoon-By-WellemanApocalypse 13:16: « Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,
17 et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. »

Que ferez vous quand vous ne pourrez plus acheter ou vendre sans devoir vous soumettre à une identification biométrique?

Dans certaines régions du monde, les systèmes de paiement qui nécessitent un scannage de la main ou du visage sont déjà en cours de test. Nous sommes entrés dans une ère où la sécurité biométrique est saluée comme la « solution » aux méthodes de sécurité archaïques du passé. On nous promet que les problèmes constants que les pirates causent avec nos cartes de crédit, comptes bancaires, guichets automatiques et mots de passe Internet s’évanouiront tous une fois que nous passerons à l’identification biométrique. Et sans aucun doute, nous avons des problèmes de sécurité massifs qui doivent être solutionnés. Mais voulez-vous vraiment qu’une machine inspecte votre visage ou votre main avant que vous soyez en mesure d’acheter quoi que ce soit, de vendre quelque chose ou de vous connecter à l’Internet? Voulez-vous vraiment que « le système » soit en mesure de savoir où vous êtes, ce que vous achetez et ce que vous faites à peu près tout le temps? Les systèmes de sécurité biométriques sont promus comme « cool » et « de pointe », mais il y a aussi potentiellement un côté très sombre en ce qui les concerne qui ne doit pas être ignoré…

En cette époque, le vol d’identité est devenu un énorme problème. Être en mesure de confirmer que vous êtes qui vous dites que vous êtes est une très grosse affaire. Pour beaucoup, la sécurité biométrique présente une solution très intéressante à ce problème. Par exemple, ce qui suit est un bref extrait d’un article récent de Fox News intitulé « La sécurité biométrique ne peut arriver assez tôt pour certaines personnes« …

Dans un monde où presque tous les ATM utilisent maintenant un système d’exploitation sans aucun support technique, où un bogue peut forcer tous les utilisateurs de l’Internet à changer le mot de passe pour chaque compte qu’ils ont jamais possédé du jour au lendemain, où les cyber-attaques et le vol d’identité deviennent plus menaçants chaque jour, la possibilité d’utiliser votre voix, votre doigt, votre visage ou une combinaison des trois pour vous connecter à votre e-mail, votre flux de médias sociaux ou votre compte vous permet de vous assurer qu’il est très difficile pour quelqu’un d’autre de se faire passer pour vous.

Presque tout le monde aimerait faire en sorte que son identité soit plus sécurisée. Personne ne veut réellement que ses comptes bancaires soient compromis ou que ses mots de passe Internet soient dérobés. Mais il y a un prix à payer pour l’adoption de l’identification biométrique. Votre visage ou votre main seront utilisés pour surveiller en permanence et suivre tout ce que vous faites et partout où vous allez. Voici encore un extrait de cet article de Fox News…

   Vendredi, nous avons fait de Ryan King l’homme le plus contrôlé de Brooklyn.

« Vérifié », un dispositif de reconnaissance d’empreintes digitales gazouillait en direction de Ryan après qu’il ait placé son doigt sur le lecteur.

« Vérifié », a dit un dispositif de reconnaissance faciale à Ryan après la numérisation de son visage.

Ryan travaille au siège américain de FingerTec, une société malaisienne remplaçant les numéros d’identification personnels, les noms d’utilisateur, les mots de passe tapés avec les doigts et les visages que nous n’avons pas besoin de mémoriser.

« Vous ne pouvez pas copier les empreintes digitales d’une personne, sauf si vous les arrachez de ses doigts, » dit Ryan, « ce qui ne fonctionnerait pas car elles doivent être fixées à une main. »

Pour l’instant, la sécurité biométrique n’est pas imposée aux gens. Si vous voulez l’éviter, vous le pouvez.

Mais finalement, une fois qu’elle aura été adoptée sur une grande échelle, les banques et les organismes gouvernementaux commenceront à l’exiger.

Et il est facile d’imaginer un jour où aucun de nous ne sera plus en mesure d’acheter ou vendre quelque chose sans se soumettre à l’identification biométrique. En fait, une « méthode de paiement alternative » incluant un scannage de la main est déjà à l’essai dans le sud de la Suède

   Le scannage de la main est devenu une méthode de paiement alternative pour les personnes dans une ville du sud de la Suède, ont déclaré des chercheurs de l’Université de Lund lundi.

Des bornes de scannage de la veine ont été installées dans 15 boutiques et restaurants à Lund grâce à un étudiant en ingénierie qui est venu avec l’idée il y a deux ans en attendant en ligne pour payer.

Quelque 1600 personnes ont déjà donné leur accord pour le système, dont son créateur dit qu’il est non seulement plus rapide mais également plus sûr que les méthodes de paiement traditionnelles.

« Le modèle de la veine de chaque individu est complètement unique, donc il n’y a vraiment aucun moyen de commettre une fraude avec ce système », a déclaré le chercheur Fredrik Leifland dans un communiqué.

« Vous devez toujours avoir votre main scannée pour qu’un paiement soit accepté. »

Mais avant que l’identification biométrique soit largement utilisée pour les systèmes de paiement, nous allons probablement voir mises en œuvre tout un tas d’autres méthodes en premier. Par exemple, les scanners biométriques sont déjà utilisés dans les salles à manger sur les campus universitaires partout en Amérique

Les lecteurs de géométrie de la main ont été assez communs sur les campus depuis des années mais les déploiements les plus récents tirent parti des empreintes digitales et même des biométriques de l’iris pour relier les étudiants aux transactions. L’accès physique est l’application biométrique type mais la technologie a gagné en popularité dans les services alimentaires et d’autres secteurs afin d’accélérer les transactions.

     La stigmatisation sociale attachée à la biométrie est également soulevée, car les étudiants sont de plus en plus à l’aise avec la technologie, dit Brian Adoff, vice-président exécutif à NuVision. L’inclusion d’un lecteur d’empreintes digitales sur le dernier iPhone est juste une indication que la jeune génération est à l’aise avec la biométrie.

     « Les administrateurs ont une plus grande peur de la technologie que les étudiants », dit Bob Lemley, directeur du développement logiciel au sein du Groupe CBORD. « Les étudiants grandissent avec la technologie aussi ils n’y pensent pas autant que les générations plus âgées. »

     La Georgia Southern University peut attester de ce fait. L’établissement a déployé la biométrie de l’iris dans sa salle de restauration et seulement deux étudiants sur 5400 ont refusé de s’inscrire, dit Richard Wynn, directeur du programme Eagle Card de l’université. 

Les jeunes ont tendance à être moins alarmés par cette technologie, de sorte que c’est là qu’elle est poussée. Si vous pouvez le croire, les scanners biométriques vont même être utilisés au parc d’attraction Six Flags cet été…

Un nouveau système de scannage à Six Flags sonne comme c’était l’avenir, mais le scanner biométrique vise à rendre les entrées rapides pour les détenteurs de laissez-passer saisonnier.

Lorsque les invités arrivent à la porte d’entrée pour la première fois de la saison, ils présenteront leur bon et un scanner traite une image de leur empreinte digitale, attribuant un ensemble unique de chiffres qui sont utilisés pour valider la carte du titulaire du passe à chaque visite.

La première visite ne devrait prendre que 20 secondes pour mettre en place la carte, par opposition au temps supplémentaire pour prendre une photo et la faire imprimer sur la carte, selon la porte-parole Elizabeth Gotway.

Cela me rappelle les nouvelles « MagicBands » dans les parcs Disney dont j’ai parlé précédemment. Vous avez probablement vu les publicités à la télévision les mettant en vedette maintenant. Disney semble penser que les parents et les enfants n’auront aucun problème à porter des dispositifs de suivi RFID qui leur permettent d’acheter des choses et les suivent partout où ils vont. Si vous voulez voir ce que Disney a à dire à propos de ces « MagicBands », vous pouvez le faire ici.

Notre monde devient chaque jour plus étrange.

Incroyablement, l’identification biométrique est même utilisée en Afrique pour garder trace de qui se fait vacciner…

En fait, certaines solutions biométriques contribuent à résoudre les problèmes de livraison de vaccin en Afrique qui a été entravée par le suivi et le reporting inefficaces. Aujourd’hui, un registre de vaccination biométrique permet de garantir que des millions de jeunes enfants reçoivent le vaccin qui est nécessaire pour sauver leurs vies. Et en sachant « qui » a été vacciné, ces médicaments salvateurs précieux ne sont pas gaspillés par la sur-vaccination des uns et la non vaccination totale des autres.

Cette technologie va continuer à se répandre, et il va devenir de plus en plus difficile de l’éviter.

Et il est facile d’imaginer ce qu’un gouvernement tyrannique pourrait faire avec ce type de technologie. S’il le voulait, il pourrait l’utiliser pour suivre littéralement les mouvements et le comportement de chacun d’entre nous.

Nous commençons déjà à voir la mise en place de bases de données biométriques massives. L’une d’entre elles est la base de données de reconnaissance faciale du FBI qui est une partie de leur programme « Next Generation Identification ». Il est prévu que le FBI aura compilé 52 millions de nos « images de visage » d’ici l’année 2015. Si on leur donne assez de temps, finalement, je suis sûr qu’ils auront tous nos visages dans leurs ordinateurs.

Et un jour, ce genre de technologie sera probablement tellement omniprésente que vous ne serez pas en mesure d’ouvrir un compte bancaire, obtenir une carte de crédit ou même acheter quelque chose sans avoir d’abord votre main ou votre visage scanné.

Quand ce jour arrivera, que ferez-vous?

Voilà une chose à laquelle il faut penser.

A propos de l’auteur: Michael T. Snyder est un ancien avocat de Washington D.C. qui publie maintenant The Truth.

http://thetruthwins.com/archives/what-will-you-do-when-you-can-no-longer-buy-or-sell-without-submitting-to-biometric-identification



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.