L’origine des nations

genese10_carteSelon la Bible l’humanité tout entière a pour ancêtre Noé. En Genèse 10, il y a la liste des nations, issues des trois fils de Noé: Sem, Cham et Japhet.

Dans ses Antiquités judaïques, l’historien du 1er siècle Flavius Josèphe fut parmi les premiers à essayer d’identifier les peuples présentés dans la Table aux ethnies connues de son époque. Il établit ces relations en fonction des noms qu’avaient ces divers peuples avant que ceux donnés par les Grecs ne les remplacent.

Même si certaines relations sont bien attestées, certaines des données ci-dessous peuvent évoluer en fonction des découvertes archéologiques. Il faut aussi tenir compte d’un inévitable métissage.

Japhet

En gros les descendants de Japhet correspondent aux peuples indo-européens ou plus exactement eurasiatiques= indo-européens + peuples altaïques (turcs) + Ouraliens + Japonais/Coréens + Eskimos

Gomer
GeRMains, les Celtes (Galates, Gaulois, Gallois. La langue des Gallois:GOMERaeg. Pays de Galles: CyMRu), CiMméRiens (CRiMée), KyMRis, CiMbRes, Ashkenaz : SCythes, Sarmates, SaXoNs, la Scandinavie s’appelait aSCaNia. Riphat: Paphlagoniens (caRPaTes). ToGaRMa: ToKHaRiens, ARMéniens et TuRCs
Magog
Scythes (dont oSSèTes), MaGyars, Finnois, estoniens
Madaï
Les Mèdes: Kurdes, Aryens, Indiens
Javan
YaVaN=YWN=ION les ioniens (grecs): Elisha (Hellas), Tarsis (Espagne), Kittim (Chypre), Dodanim (Rhodes)
Tubal
TiBaReni= Ibères dont géorgiens (karTVéLiens, TBiLissi). SIBÉRiens (TOBoL, TOBoLsk).
Meshek
Slaves (MoSCou).
Tiras
ThRaCes (TRoyens), éTRuSques

Japhet a été divinisé en JuPiTer par les latins (il hérite d’un tiers du monde). Chez les grecs, Japhet a été transformé en IaPeTos, père de « l’humanité » (un des Titans et le père d’Atlas et de Prométhée).

Cham

Les peuples d’Afrique mais aussi peut être les peuples chinois et mongoloïdes descendent de Cham.

Cush
Ethiopie, Nubiens (Soudan), Afrique Noire
Mitsraïm
Egyptiens (MoSR=Egypte en Arabe), Philistins, Crétois
Put
Lybie, Berbères, Peuls (PUTa Jalon, FUTa Toro,..)
Canaan
Sidon (Phéniciens dont carthaginois), Amoréens, Héviens, Hitittes (KhaThay= peuples turcs), Siniens (Chinois)

Sem

Elam
Elamites, Perses (Civilisation de la vallée de l’Indus)
Loud
Lydiens (Anatolie)
Arkpashad
Chaldéens et hébreux (dont juifs et arabes)
Aram
Syriens, Araméens
Assur
Assyriens

On peut retracer l’origine de la quasi totalité des peuples du monde au travers de cette table des nations de Genèse 10.

L'étude des marqueurs génétiques ADN est compatible avec le récit biblique
L’étude des marqueurs génétiques ADN est compatible avec le récit biblique

La plupart des peuples savent qu’ils sont issus du croissant fertile (berceau de l’humanité) d’après leurs anciennes traditions. La table des nations de Genèse 10 est compatible avec les données les plus récentes en génétique (une seule race humaine) ou concernant l’origine commune des langues. On sait aussi aujourd’hui que des parents à la peau mate (« bronzée ») peuvent engendrer des enfants de toutes les couleurs: du noir au blanc, en une seule génération!

Ces deux fillettes sont des jumelles!
Ces deux fillettes sont des jumelles!

Anecdotes et hypothèses

Les « KhMeRs » (Gomer) et vietnamiens sont peut-être aussi issus de Japhet. En Khmer on nomme les vietnamiens: Yaon (que des historiens font remonter au « Javan » des Ioniens)

Il est parfois difficile de séparer la lignée de Gomer de celle de Magog pour certaines tribus celtes (irlandais). De même pour les vikings scandinaves (et au delà amérindiens !) il y a une composante issue de Tiras (migration après la destruction de Troie). Les Bulgares se sont mélangés avec les sarmates et ont adopté leur langue, les scythes sont composés de descendants de Magog et d’Ashkenaz (et pourraient être à l’origine des Huns, Turcs, Tartares, Mongols), les slaves sont composés d’un mix de Meshek, Magog et Tubal.

Origine des « races »

Darwin pensait quant à lui que les différentes « races » avaient évolué séparemment à partir de différentes espèces de singes et étaient plus ou moins « développées ». Lors de sa visite en terre de feu, il tient sur les autochtones des propos que l’on qualifierait aujourd’hui de « nauséabonds »:

« La différence entre un habitant de la Terre de Feu et un européen est plus grande qu’entre un Tierra del Fuegien et une bête. »1

Darwin essaya pendant un temps de parler avec trois de ces natifs, et conclut que leur langue était tellement « primitive » qu’elle n’avait qu’une centaine de sons.

Toutefois, après les années 1920, des missionnaires commencèrent à vivre parmi ces populations. Ils découvrirent qu’elles avaient un haut standard de moralité, croyant en (et priant) un Etre Créateur Suprême (monothéisme!), et qu’elles se montraient en général aimables et sociables, faisant preuve de respect pour la vie de famille. Enfin il fut compilé une liste partielle des mots de leur langue, qui atteignait plus de 32 000 mots. Ces peuples avaient une grammaire et un vocabulaire riches et complexes.

Si Darwin pouvait ainsi se tromper complètement dans le jugement porté sur des « hominidés » vivants avec lesquels il pouvait communiquer, quel crédit peut-on accorder aux spéculations autrement hasardeuses qu’il a énoncées à partir de quelques os cassés ?

1. cité dans: V. Barclay, ‘Darwin Is Not For Children’, Herbert Jenkins 1950

Source : http://www.info-bible.org/histoire/archeologie/origine-nations.htm

Articles en lien avec le sujet :

http://www.parolesdedieu.fr/gemellite-et-explication-des-origines/

http://www.parolesdedieu.fr/lout-of-babel-scientifique-contre-lout-of-africa-evolutionniste/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.