L’État force une adolescente à subir une chimiothérapie

Johns Hopkins Hospital Continues Cancer Research And TreatmentQuand les autorités médicales s’arrogent le droit et le devoir d’agir à notre place et contre notre conscience. Ils changeront bientôt les lois pour avoir le droit de nous tuer si nous ne nous soumettons pas totalement à leur tyrannie. Ils en profiteront aussi pour récupérer nos organes comme en Chine actuellement avec les condamnés à mort.

Hartford, Conn. (CBS CONNECTICUT) – Une fille de 17 ans avec le cancer est engagée dans une bataille juridique sans précédent avec l’État du Connecticut alors que le Département de l’enfance et de la famille l’a retirée de sa maison et a forcé l’adolescente à recevoir une chimiothérapie.

La jeune fille identifiée comme « Cassandra C. » dans les documents judiciaires a été diagnostiquée avec le cancer en septembre, les médecins recommandant qu’elle reçoive de la chimiothérapie pour la maladie rare du lymphome hodgkinien. Cependant, l’adolescente a refusé le traitement et sa mère a appuyé la décision de sa fille, amenant le Département du Connecticut de l’enfance et de la famille à intervenir et à forcer l’adolescente à recevoir un traitement, rapporte WTIC-TV.

En novembre, le DCF a intenté une action avec succès pour une ordonnance de garde temporaire de la jeune fille et a ordonné à sa mère de coopérer avec les soins médicaux administrés à sa fille sous la surveillance du DCF. Après deux traitements de chimio, Cassandra s’est enfuie de la maison avant de revenir par la suite pour refuser tout traitement.

« Suite à une audience durant laquelle les médecins de Cassandra ont témoigné, le tribunal de première instance a ordonné qu’elle soit enlevée de chez elle et qu’elle reste sous les soins et la garde du DCF, » disent les documents judiciaires. « Le tribunal a également autorisé au DCF de prendre toutes les décisions médicales nécessaires au nom de Cassandra. »

Selon l’Institut national du cancer, les effets secondaires de la chimiothérapie peuvent inclure des nausées, une perte de cheveux, des vomissements, de la fatigue et de la diarrhée.

Cassandra et sa mère ont fait appel de la décision du tribunal de première instance, affirmant que le traitement forcé viole leurs droits constitutionnels en permettant au DCF de faire passer leur jugement avant le leur sans aucune constatation d’incompétence en leur nom. Elles affirment également que le Connecticut devrait reconnaître la « doctrine du mineur mature » qui nécessite qu’un tribunal détermine d’abord si une mineure n’est pas suffisamment mûre pour être légalement autorisé à prendre des décisions médicales par elle-même.

« C’est une question de droits fondamentaux – le droit constitutionnel d’avoir un mot à dire sur ce qui arrive à votre corps et le droit de dire au gouvernement « vous ne pouvez pas contrôler ce qui arrive à mon corps, » a dit l’avocat de la mère de Cassandra, Michael S.Taylor, à WTIC.

Taylor représente la mère de Cassandra, alors qu’un défenseur public de l’État représente Cassandra.

Cassandra et sa mère affirment que le droit coutumier et les politiques publiques du Connecticut exigent que le DCF ne peut pas forcer Cassandra à recevoir un traitement médical malgré son objection éclairée et en connaissance de cause et malgré l’opposition éclairée et en connaissance de cause de sa mère, selon les documents judiciaires.

Le cas de Cassandra sera entendu jeudi devant la Cour suprême du Connecticut à Hartford. Elle doit rester à l’hôpital local pour poursuivre son traitement contre son gré jusqu’à ce que le cas sans précédent soit entendu.

« La Cour suprême de l’État ne s’est jamais prononcée sur cette question, la Cour suprême des États-Unis n’a pas statué sur cette question. Donc, ceci est très important non seulement pour notre client, et pour l’enfant mineur, mais pour le droit en général », a déclaré Taylor.

Source : http://connecticut.cbslocal.com/2015/01/05/state-forces-connecticut-teen-with-cancer-to-receive-chemotherapy/




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.