Les TCM

Entendez par là, les Triglycérides à chaîne moyenne.

Pour mémoire les triglycérides à chaîne courte (ALA) sont les huiles de lin, de noix, de cameline, de périlla… et les triglycérides à chaîne longue (EPA et DHA) sont celles des poissons gras surtout.

Les TCM se trouvent dans le lait maternel, le beurre, et surtout l’huile de noix de coco.

Nous connaissons bien les effets bénéfiques de la restriction alimentaire sur la longévité, sur la santé du cerveau, sur les facultés d’apprentissage, sur la formation de nouveaux neurones, sur le système immunitaire, sur la santé de nos mitochondries, et donc sur la production d’énergie. Et bien pour situer les bienfaits des TCM on peut dire que ce sont les mêmes bienfaits que l’on retrouve dans ces graisses, qui lorsqu’elles sont dégradées, produisent des substances appelées « corps cétoniques » dont le fameux bêta-hydroxybutyrate qui est de loin le corps cétonique le plus important pour le cerveau, même s’il n’est pas le plus facile à écrire.

La preuve, ce sont les résultats obtenus par la diète cétogène dans les maladies gravissimes comme la maladie de Parkinson, d’Alzheimer, la maladie de Charcot et même l’autisme. La même diète qui diminue le taux d’amyloïdes dans le cerveau et augmente le taux de glutathion, le principal antioxydant, naturellement sécrété par l’organisme dans l’hippocampe. De plus, elle stimule la prolifération des mitochondries et donc l’efficacité métabolique, donc la production d’énergie. Les corps cétoniques protègent le système nerveux central en diminuant la production de radicaux libres dans le cerveau, augmentent la biogenèse mitochondriale et stimulent la production d’antioxydants au niveau du système nerveux central. Ils bloquent aussi la voie apoptotique qui mène à l’autodestruction des neurones.

Beaucoup pensent encore que les graisses saturées bouchent les artères. Mais aujourd’hui beaucoup d’experts, de chercheurs, publient des travaux remettant en cause tout ce qui était dit jusqu’à ce jour sur les graisses saturées. Parce que nos TCM comme l’huile de noix de coco sont des huiles saturées, comme le beurre, le saindoux, le lard, ou même le lait de femme, on les a diabolisé pendant longtemps, mais ce sont pourtant exactement les mêmes graisses saturées. Et qui oserait dire que le lait de la mère ne convient pas à son enfant ? Et pourtant lorsque certains scientifiques en parlent et les dénigrent, ils ne disent que : ce sont des graisses saturées, sans plus d’explications, pour la bonne raison, que des explications, il n’y en a pas.

La meilleure des preuves, c’est que l’huile de noix de coco (60% de TCM) est utilisée pour traiter de nombreuses maladies comme la maladie d’Alzheimer, mais aussi en plus de celles citées plus haut, du psoriasis, éliminer des pellicules sur les cheveux, soigner la cystite, les hémorroïdes, la fatigue chronique, les caries dentaires, les ulcères gastro-intestinaux, l’hypertrophie de la prostate, l’épilepsie, le cancer, l’herpès génital ou encore le sida. La liste pourrait être beaucoup plus longue, tellement ces TCM et ces corps cétoniques sont importants pour la santé.

D’ailleurs, d’avoir diabolisé ainsi les graisses saturées, on peut constater les effets sur le tour de taille de nos concitoyens. Oui ! on les a supprimé et le résultat c’est qu’une personne sur deux est en surpoids. Ce qui, par voie de conséquence, a entraîné une véritable épidémie de diabète et le diabète a lui-même engendré des maladies cardiaques, et ainsi de suite…

Et si on peut soit améliorer ou guérir autant de maladies, c’est bien parce que les TCM sont loin d’être néfastes pour la santé. Même en ce qui concerne le cancer, les scientifiques dans leur ardeur à trouver des inconvénients aux graisses saturées, se sont penchés sur leurs possibles effets aggravants. Et ils ont trouvé le contraire, les graisses saturées ont un effet protecteur contre le cancer. Alors que les huiles polyinsaturées non hydrogénées ont été reconnues comme augmentant le risque de cancer. Et même, plus elles sont insaturées et plus le risque est important. C’est en déprimant le système immunitaire par la destruction de certaines lignées de globules blancs qu’elles empêcheraient nos défenses de lutter contre les cellules cancéreuses.

Hors, le système immunitaire, c’est notre système de défense tous azimuts. Les TCM boostent ce système, améliorent la production de globules blancs dans la moelle osseuse et ainsi deviennent une arme intéressante contre le cancer.

Et pour terminer, n’oublions pas la formation si bienfaisante pour la santé de corps cétoniques que l’on ne retrouve que dans le jeûne, (la thérapeutique majeure), la restriction calorique, (on n’a rien trouvé de mieux pour améliorer la longévité), et donc ces fameux TCM qui peuvent vous apporter tous les bienfaits de ces deux thérapeutiques d’exception, sans trop de privation.

Fernand Joubert

Source : http://santenature.over-blog.com/2016/01/les-tcm.html



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.