Les semences enfin libérées ?! La France valide, l’Europe suspend

L’objectif de Kokopelli, depuis 20 ans, c’est simplement que les semences libres et reproductibles, qui incarnent l’autonomie alimentaire et qui sont en réalité un patrimoine commun, illégitimement séquestré par l’agro-industrie et l’appareil législatif européen soient accessibles à tous !

Depuis 2014, des associations qui militent pour la préservation de la biodiversité se sont regroupées afin de faire évoluer le cadre législatif en faveur des variétés du Domaine Public.

Après 6 ans de rebondissements juridiques et médiatiques, le 27 mai dernier, une proposition de loi, qui autorise la distribution de ces variétés aux jardiniers amateurs, est enfin adoptée.

Cette première victoire, qui devra être suivie par la libération totale de ces ressources génétiques est-elle vraiment une victoire ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.