Les fruits mortifères des pseudos droits de l’homme

Le migrant qui a massacré trois personnes à Nice avait été secouru en mer et aidé par la Croix-Rouge

Brahim Aoussaoui, le Tunisien qui a massacré au couteau trois personnes dans la basilique Notre-Dame de Nice, et qui en a blessé d’autres, est entré clandestinement en Europe, en s’embarquant sur la Méditerranée comme le font des centaines d’autres chaque semaine.

« Il a été repêché par un bateau de secours italien le 20 septembre dernier et a débarqué le 9 octobre [à Lampedusa] – des éléments en cours de vérification, après avoir été placé en quarantaine en raison du Covid. Il faisait l’objet d’un arrêté d’expulsion en Italie, mais n’était pas repéré en France où il n’avait déposé aucune demande d’asile. » (source)

« Le 9 octobre, son passage est recensé dans un centre pour migrants de Bari, où Brahim Aoussaoui reçoit une aide par La Croix Rouge italienne » (source)
Avant d’arriver en France, il a donc été secouru en mer et abrité ensuite dans un centre de la Croix-Rouge à Lampedusa, où les garde-cotes italiens essaient de stopper les arrivées de clandestins, malgré les condamnations de Bergoglio, d’une grande partie de l’épiscopat italien et d’une certaine intelligentsia catholique française, c’est pourquoi ce message de François 0 est indécent :

Cet homme qui milite à temps plein pour la submersion de l’Europe et la disparation de ses peuples a une lourde responsabilité dans ce qui se passe et va se passer, et encore, dans son message, il sous-entend qu’il ne faudrait par réagir en protégeant la communauté nationale par le refus clair et net de l’immigration !

Source : http://www.contre-info.com/le-migrant-qui-a-massacre-trois-personnes-a-nice-avait-ete-secouru-en-mer-et-aide-par-la-croix-rouge



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.