Les députés autorisent la mise à mort des bébés jusqu’à 9 mois de grossesse au prétexte de « détresse psychosociale »

un bébé à 8 mois. Un bébé, entièrement formé et prêt à découvrir la vie.

Dans la nuit du vendredi 31 juillet au samedi 1er août, les députés ont adopté en seconde lecture le projet de loi bioéthique [sic], légalisant notamment la « PMA pour toutes » (« pour toutes » les égoïstes ou même les dépravées).

Comme le souligne l’association pro-vie Alliance Vita, l’amendement a été adopté « à la sauvette en pleine nuit à la fin de l’examen du projet de loi bioéthique ».

Cet amendement, porté par plusieurs élus socialistes dont le secrétaire général du PS Olivier Faure, autorise en effet l’interruption médicale de grossesse (IMG), permis pendant neuf mois, pour cause de « détresse psychosociale ».
On imagine bien que cette notion floue et subjective sera facilement le prétexte à ce qui n’est – camouflé en acte « médical » [sic] – ni plus ni moins qu’un meurtre, et ce jusqu’à 9 mois de grossesse !

La prochaine étape sera-elle le droit d’avorter post-natal ?!
Une femme qui, au 9e mois de grossesse, changera d’avis sur l’idée d’avoir un enfant, ou qui se sera disputé avec le père, ou qui cèdera aux pressions de son entourage, pourra donc feindre la « détresse psychologique » (= aller pleurer devant un médecin) et faire mettre à mort son bébé, même si le père n’est pas d’accord !
Ignoble… Monstrueux… Il n’y a pas de mots pour décrire le massacre à venir et l’état moral effroyable dans lequel plonge la société, dans l’indifférence générale.

Source : http://www.contre-info.com/les-deputes-autorisent-la-mise-a-mort-des-bebes-jusqua-9-mois-de-grossesse-au-pretexte-de-detresse-psychosociale



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.