Les coureurs des bois, aventuriers de la Nouvelle-France – La Petite Histoire – TVL

Ils étaient des aventuriers intrépides, bravant les dangers de l’Amérique du Nord pour s’adonner au commerce des fourrures. À partir du XVIIe siècle, les coureurs des bois vont parcourir le continent à travers forêts et rivières et marquer à jamais l’imaginaire canadien. Interdits par le pouvoir royal, parfois considérés comme des vagabonds hors-la-loi ou des déserteurs, ils vont pourtant s’avérer d’une grande utilité à la colonie en participant à son essor économique et surtout en tissant des liens d’amitié durables avec les Amérindiens. Retour sur ces aventuriers méconnus qui font pourtant partie intégrante de l’histoire de la Nouvelle-France.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.