L’ennemi n’est plus le virus mais les non vaccinés

Il vous dit bien que le virus n’est rien et que le danger ce sont les dissidents.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.