Le tricot: une forme de méditation pour « calmer son esprit et éclaircir sa pensée », selon Albert Einstein

Pourquoi faire du crochet aide votre cerveau.

Une maille à l’endroit. Une maille à l’envers. Une maille à l’endroit. Une maille à l’envers. Une maille à l’endroit. Une maille à l’envers. La nature rythmique et répétitive du tricot est calmante, réconfortante et contemplative. Il n’est pas exagéré d’imaginer le tricot comme une pratique de la pleine conscience, ou peut-être une forme de méditation.

Je suis ravi d’annoncer que les neurosciences s’intéressent enfin aux effets sur la santé du cerveau de la tendance que certains ont appelée « le nouveau yoga ».

La recherche montre que le tricot et d’autres formes de travaux manuels tels que la couture, le tissage et le crochet ont beaucoup en commun avec la pleine conscience et la méditation – tous ont un impact positif sur la santé et le bien-être de l’esprit.

Dans un sondage en ligne auprès de plus de 3 545 tricoteurs, réalisé par Betsan Corkhill, un thérapeute utilisant le tricot, basé au Royaume-Uni qui a fait des recherches sur les effets thérapeutiques de cette activité, plus de la moitié des participants ont déclaré que le tricot les a laissés « très heureux ». Et beaucoup ont dit qu’ils tricotent uniquement à des fins de relaxation, de soulagement du stress et de créativité.

L’étude a révélé une relation significative entre la fréquence du tricot et l’humeur et les sentiments perçus des sondés. Les tricoteuses fréquentes (celles qui tricotent plus de 3 fois par semaine) étaient plus calmes, plus heureuses, moins tristes, moins anxieuses et plus sûres d’elles.

L’étude de Corkhill conclut : « Le tricot présente des avantages psychologiques et sociaux importants, qui peuvent contribuer au bien-être et à la qualité de vie ».

Il est intéressant de noter que l’étude a également révélé que les personnes qui tricotent en groupe étaient encore plus heureuses que les tricoteuses solitaires. Tricot-thé, clubs et groupes de tricot, café-tricot, et même parties de scrapbooking font jouer de nombreux aspects de l’esprit et de la santé cérébrale.

Voici 10 façons dont les travaux manuels avec des amis peuvent améliorer l’esprit et le bien-être cérébral :

  • Défi mental et résolution de problèmes
  • Lien social
  • Pleine conscience
  • Développement de la coordination main-œil, de la conscience spatiale et de la dextérité motrice fine
  • Apprentissage et enseignement
  • Concentration de l’attention et des pensées sur une tâche. Encourager la créativité active
  • Donne un sentiment de fierté et d’accomplissement
  • Enseigne la patience et la persévérance
  • Facilite la formation et la récupération de la mémoire

Selon son article, « Les compétences et les sentiments ressentis pendant le tricot et la couture peuvent également être utilisés pour faciliter l’apprentissage de techniques telles que la méditation, la relaxation et la stimulation qui sont couramment enseignées dans les cours de gestion de la douleur ou dans le traitement de la dépression. »

« L’utilisation du tricot pour atteindre un état d’esprit méditatif pourrait permettre à une population beaucoup plus large de faire l’expérience des bienfaits de la méditation, car cela n’implique pas d’avoir à comprendre, accepter ou s’engager dans une période d’apprentissage prolongée de la pratique. C’est un effet secondaire naturel du tricot. »

D’autres ont comparé le travail manuel à l’entrée dans un état de « flux », ce que le psychologue positif Mihály Csíkszentmihályi décrit comme « un état de concentration ou d’absorption complète avec l’activité en cours et la situation. C’est un état dans lequel les gens sont tellement impliqués dans une activité que rien d’autre n’a d’importance. »

Et, selon Corkhill, même Albert Einstein était connu pour avoir tricoté entre les projets pour « calmer son esprit et éclaircir sa pensée ».

Les neuroscientifiques commencent à comprendre l’impact de la pleine conscience, de la méditation et de l’expérience du « flux » sur le cerveau. La recherche montre que ces pratiques améliorent la dépression, l’anxiété, le style d’adaptation face à l’adversité, améliorent la qualité de vie et réduisent considérablement le stress. Tous ces éléments sont essentiels au maintien de la santé et du bien-être du cerveau.

Commentaire : Le site Ravelry est le réseau social dédié au tricot, le crochet, le filage textile et le tissage.

Source : https://fr.sott.net/article/32081-Pourquoi-faire-du-crochet-aide-votre-cerveau



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.