Le phénomène des Gilets Jaunes montre un indice très inquiétant

Jean Messiha (RN) : « Je pense que c’est une accumulation de taxes qui a généré ce mouvement social qui, je le rappelle, est non-organisé, apolitique, c’est un rassemblement spontané de gens qui se sentent méprisés par le gouvernement. Ce gouvernement les traite avec mépris.

J’étais ce week-end aux points de rassemblement, et les gens m’ont dit « On en a marre d’être traités de « lépreux », de « gens qui ne sont rien » », vous savez les « Déplorables » dont parlait Hillary Clinton pour qualifier les blancs de classe moyenne aux États-Unis. Quand j’étais aux points de rassemblement de différentes banlieues de Paris, je n’ai vu aucune diversité, aucune diversité sociale, seulement les classes moyennes et pauvres, et aucune diversité raciale non plus. Presque 100% des gens étaient blancs. Je n’ai vu personne de la société multiculturelle que les élites nous vendent depuis des années. »

Cela indique clairement que ceux de la « diversité » ne seront pas dans le camp des français de souche si des émeutes antigouvernementales ou une guerre civile se déclenchent.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.