L’armée dans les rues pour la première fois depuis 1945 en Allemagne ?

Allemagne-immigration-militarisation-armées-rues-e1447944722838

La politique immigrationniste d’Angela Merkel porte ses fruits : la militarisation

L’ancien ministre des finances allemand, Wolfgang Schäuble, vient de déclarer que les forces de l’armée allemande pourraient être déployées dans les rues des villes du pays afin d’en assurer la sécurité en cas d’attaque terroriste. Une telle décision ne serait que le résultat inévitable de la politique immigrationniste du chancelier Angela Merkel. La militarisation pour tous au nom de la sécurité. Un tel déploiement militaire serait le premier depuis 1945.

Dans la foulée des attentats de Paris, ce type de réflexion était prévisible d’autant que lesforces de police allemandes sont totalement dépassées par l’ampleur de la tâche. Elles souffrent déjà de l’insuffisance flagrante de leurs effectifs, surmenés par l’activité de routine de week-ends normaux. Le recours à l’armée est la seule solution plausible en cas d’attaque terroriste ou de coupures de voies de communication un peu partout sur le territoire.
La politique immigrationniste d’Angela Merkel permet de faire appel à l’armée en Allemagne

Cependant, le déploiement de forces en armes pour assurer un rôle policier est illégal au regard de la Constitution allemande en vigueur depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’armée allemande ne peut être déployée sur le territoire qu’en cas de circonstances exceptionnelles, telles une menace contre l’État ou des catastrophes naturelles, ainsi que l’a prévu un amendement adopté en 2012. Les troupes armées ne peuvent être appelées, par exemple, pour contrer des manifestations de masse.

Le déploiement de l’armée sur le territoire n’est pas sans évoquer des réminiscences d’un passé dont certains se souviennent encore, à l’instar des colonnes de camions de laBundeswehr, fortes de 19.000 hommes, dans la campagne est-allemande, venues porter secours aux victimes des colossales inondations de 2013.
Au nom de la sécurité, pour la première fois depuis 1945, on envisage la militarisation des rues

L’armée allemande est déjà utilisée depuis une date récente comme « bras non armé » de l’application de la volonté politique du gouvernement d’Angela Merkel. Déployée vers les centres d’accueils des immigrants, ses troupes sont affectées à la construction et à l’entretien des camps de transit et coopèrent avec le service allemand d’assistance technique (THW), sorte de protection civile et d’assistance en cas de catastrophe. Une armée de travailleurs sociaux ?

Voilà qui pourrait bien changer à la faveur des attentats, justifiant la mise en œuvre d’une tendance qui de fait plus pesante dans le monde : la militarisation des sociétés dites « libres » et « démocratiques ».
Nicklas Pélès de Saint Phalle

Source : http://reinformation.tv/allemagne-immigration-militarisation-armees-rues-peles-46358-2/



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.