L’antiracisme 2.0

Le déclin vertigineux de la France entre 1968 et 2018.

On sait ce que la France doit aux grands concepteurs de l’idéologie antiraciste depuis 35 ans : l’invasion migratoire francophobe, l’insécurité explosive avec une justice qui regarde ailleurs, la paupérisation des campagnes (l’argent de l’État a été englouti par les banlieues pour un résultat quasi nul, sauf pour les parasites politiques et sociaux qui ont capté cette manne), l’augmentation du mensonge jusqu’au délire par le personnel gouvernemental, bref, la religion antiraciste assénée partout et sur tous jusqu’aux enfants des écoles sous prétexte d’égalité républicaine a caché le projet de destruction de notre pays jugé trop social, trop original, trop indépendant par les forces mondialistes.

Les lois soi-disant destinées à lutter contre le racisme ont servi en quatre décennies à museler la liberté d’expression, on en voit le résultat aujourd’hui avec la judiciarisation croissante du débat politique, et la ségrégation entre les pensées interdites et la pensée autorisée. Naturellement, la pensée autorisée, ce composé idéologique établi par les réseaux occultes et les lobbies, est celle qui assure les intérêts de l’oligarchie.

Source : https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-antiracisme-2-0-57414.html



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.