La position mortuaire des dinosaures indique une mort par noyade

La position mortuaire du dinosaure.

En règle générale, les fossiles de vertébrés ne sont pas découverts comme des squelettes nettement connectés qui ont été tranquillement enterrés. Cela est certainement vrai pour les dinosaures, dont la plupart des os sont trouvés désarticulés (non reliés de telle manière qu’ils démontrent des relations normales), dispersés sur une large zone, ou seulement préservés en petite partie.

deathpose1sm-e1317351045907 
Quand un squelette complet est retrouvé intact, il fournit beaucoup plus d’informations pour le paléontologue qu’un tas d’os. Une des caractéristiques frappantes de plusieurs de ces squelettes connectés est qu’ils présentent une position tordue particulière populairement appelée la « position mortuaire. » Cette position de nombreux dinosaures fossilisés, avec la gueule grande ouverte, la tête rejetée en arrière et la queue recourbée, a probablement résulté de l’agonie typique des lésions cérébrales et de l’asphyxie, selon deux paléontologues. « Une posture extrême, hypertendue de la colonne vertébrale (opisthotonos), caractérisée par le crâne et le cou recourbés sur le dos, et avec une forte extension de la queue, est observée dans de nombreux squelettes bien conservés, articulés, d’amniotes (oiseaux et autres dinosaures, ptérosaures, et au moins les mammifères placentaires). L’action de l’eau post-mortem peut expliquer certains cas de courbure de la colonne vertébrale chez les tétrapodes fossiles, mais nous montrons comment ceux-ci peuvent être distingués des causes de la posture opisthotonique, qui est un syndrome biotique. » (Faux, Cynthia Marshall, Padian, Kevin, « The Opisthotonic Posture of Vertebrate Skeletons: Postmortem Contraction or Death Throes?, » Paleobiology, Carnegie Museum – Printemps 2007.)Carnegie-Museum-Death-Pose2

Tyrannosaurus-Death-Pose-300x236 

Carnegie-Museum-Death-Pose3-295x300

D’autres soulignent comment une tombe aqueuse s’est combinée avec la physiologie des dinosaures pour créer cette posture unique: « Un puissant ligament élastique était essentiel pour tous les dinosaures à long cou avec une longue queue. Le ligament précontraint les a aidés [en] économisant l’énergie dans leur mode de vie terrestre. Après leur mort, au cour de laquelle ils ont été immergés dans l’eau, l’énergie stockée le long de la vertèbre était assez forte pour cambrer la colonne vertébrale, de manière croissante alors que de plus en plus de muscles et d’autres parties molles se décomposaient. C’est un point marquant que dans l’échantillon de Compsognathus, ces étapes progressives de courbure peuvent aussi être justifiées. Par conséquent, la biomécanique gouverne la posture post-mortem bizarre d’une carcasse dans une tombe aqueuse, pas l’agonie » (Reisdorf et Wutteke, cité dans. « Why Do Dinosaur Skeletons Look So Weird?« , ScienceDaily.com 16 février 2012. Traduction française approximative de cet article ici – nous ne partageons pas les croyances des personnes qui gèrent ce site)

deathpose3sm-e1317351103744
deathpose4sm

Le créationniste Ian Juby a recueilli un large échantillon de ces cas (y compris certaines des photos sur cette page) et présente cela comme une preuve de créatures fossilisées rencontrant la mort au cours déluge de la Genèse. « J’ai sans doute près d’une centaine d’exemples maintenant de pose de mort, à la fois chez les animaux terrestres et les organismes marins. Évidemment, les organismes marins ne se sont pas étendus dans le désert et recroquevillés…En fait, c’est un signe que les sauveteurs recherchent, pour repérer si quelqu’un est en train de se noyer – même les gens, quand ils se noient, projettent la tête en arrière. » (Correspondance privée, utilisée avec permission, 2009.)

Dino-Death-Pose-Fossil-300x199
La preuve d’un déluge provoquant la disparition des dinosaures continue à monter partout dans le monde. « Quand les paléontologues sont assez chanceux pour trouver un squelette de dinosaure complet – que ce soit un petit Sinosauropteryx ou un énorme Apatosaurus – il y a une bonne chance qu’il sera trouvé avec sa tête rejetée vers l’arrière et sa queue arquée vers le haut. » (Switek, B., « Watery Secret of the Dinosaur Death Pose, » New Scientist, November 23, 2011.)

Source : http://www.genesispark.com/exhibits/trivia/death-pose/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.