La persistance du froid ralentit les semis en France

Mais glacéLes semis de maïs en France ont été de nouveau ralentie cette semaine, perdant de l’avance par rapport à l’année dernière, après le froid persistant qui a continué à entraver les efforts de plantation dans ce pays d’Europe occidentale.

La France a été frappée par un front froid brutal au cours de la deuxième quinzaine d’avril et de la première quinzaine de mai – la principale période de plantation – et le mercure a atteint des creux historiques, freinant ainsi les efforts de semis.

La France est le troisième exportateur mondial de maïs, ce qui signifie qu’une récolte retardée, ou mauvaise, aura un impact prononcé sur les marchés mondiaux.

De fortes gelées se sont répandues au cours des quatre dernières semaines, des basses terres à la Bretagne en passant par le Sud-Ouest. Les agriculteurs allumant régulièrement des feux de gel pour tenter de protéger les cultures fragiles.

Le 6 mai, le pays a connu sa matinée de mai la plus froide depuis 1979, avec 2,5°C en moyenne.

Après un bref répit ce week-end, une nouvelle vague d’air glacial devrait arriver en Europe centrale la semaine prochaine, probablement jusqu’à la fin mai.

Les temps froids reviennent.

Notre astre se met (relativement) à l’arrêt.

Préparez-vous.

Source : https://fr.sott.net/article/33929-La-persistance-du-froid-ralentit-les-semis-en-France

Article sur le même thème : http://www.parolesdedieu.fr/le-plus-long-hiver-de-tous-les-temps-les-agriculteurs-du-nord-ouest-de-lamerique-font-face-a-des-delais-de-2-mois-pour-les-plantations/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.