La désobéissance fertile pour préserver le vivant

Créer de nouvelles sociétés qui respectent le vivant au lieu de le détruire, c’est l’objectif de la Désobéissance fertile. Et c’est le mode de vie qu’ont choisi Jonathan et Caroline pour élever leurs enfants. Brut Nature les a rencontrés.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.