La «Cancel culture», ou le combat de l’intolérance par l’intolérance

La «Cancel culture», ou culture de l’effacement, est un phénomène qui connaît son heure de gloire grâce aux réseaux sociaux. Ce concept, qui vise à écarter ou bannir une personne ou une entité pour des idées qu’on ne partage pas, aura été omniprésent en 2020. Avec, entre autres, des titres de livres rectifiés ou bien des statues déboulonnées, cette année aura été un grand cru pour les adeptes de l’ostracisation organisée.

Article sur le même sujet : Le racisme anti-blanc stratosphérique



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.