La Californie devient le premier État à exiger que les élèves soient vaccinés pour aller à l’école

Tout juste après sa victoire au second tour de la présidentielle, le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom, vient d’annoncer que les écoles californiennes exigeront bientôt que tous les élèves des écoles publiques et privées de l’État d’Or, à partir de la septième année, soient vaccinés contre le COVID, une première dans le pays qui, selon M. Newsom, touchera des millions d’élèves d’ici l’automne 2022, voire plus tôt.

L’obligation concernera les élèves de la cinquième à la terminale et sera imposée au cours du prochain semestre, après (et en supposant) que la FDA approuve pleinement les vaccins pour les enfants âgés de 12 ans et plus.

« C’est juste un autre vaccin », a déclaré M. Newsom lors d’une conférence de presse après avoir annoncé le mandat « à l’échelle de l’État », affirmant que le vaccin contre le COVID rejoindrait « une liste bien établie qui comprend actuellement 10 vaccins et des règles et règlements bien établis qui ont été avancés par la législature depuis des décennies. »

Les lecteurs peuvent regarder le clip ci-dessous :

Une fois que les vaccins seront approuvés pour être utilisés chez les jeunes élèves, ils seront probablement introduits progressivement. Apparemment, il importe peu que le COVID soit toujours un problème d’ici là ou non.

Le mandat pourrait entrer en vigueur pour les élèves de 12 ans et plus dès janvier 2022, si l’approbation fédérale est obtenue d’ici là, a déclaré le gouverneur lors d’une allocution en direct dans une école de San Francisco.

Actuellement, le vaccin n’est approuvé que pour les patients âgés de 16 ans ou plus, bien que Pfizer ait publié les résultats des essais et les ait soumis à la FDA, ce qui laisse penser que l’approbation pour les élèves âgés de 12 à 15 ans pourrait intervenir avant la fin de l’année. Si tel est le cas, tous les élèves de 7e année et plus seront tenus de se faire vacciner, ou de suivre des cours en ligne – ou à domicile – de manière permanente.

Des exemptions médicales et religieuses seront proposées, a déclaré M. Newsom.

De plus, les vaccins destinés aux élèves âgés de 5 à 11 ans ne sont pas si loin, ce qui signifie que l’État pourrait bientôt étendre ses exigences à tous les enfants de la maternelle ou plus âgés. On s’attend à ce que Pfizer dépose une demande d’autorisation de manière imminente en présentant des preuves montrant que son vaccin est sûr pour les enfants de cette tranche d’âge.

La Californie a été le premier État à se confiner, lançant le slogan « deux semaines pour arrêter la propagation » dont on se souvient encore aujourd’hui.

Source : https://www.aubedigitale.com/la-californie-devient-le-premier-etat-a-exiger-que-les-eleves-soient-vaccines-pour-aller-a-lecole/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.