Jésus n’est pas mort sur une croix

 

thumb_2475358093C’est l’un des symboles les plus évidents du catholicisme et un chercheur suédois affirme qu’il ne repose sur rien: Jésus serait mort crucifié sur le Golgotha. Les églises représentent systématiquement le supplice du Christ, la croix est ce que de nombreux catholiques portent autour du cou… Mais, selon Gunnar Samuelsson, de l’université de Gothenburg, en Suède, Jésus n’a pas pu mourir sur la croix, rapporte le Telegraph.

Le chercheur vient de soutenir une thèse sur ce sujet. Selon lui, il n’y a aucune preuve que les Romains pratiquaient la crucifixion à l’époque. La légende de son exécution serait donc fondée sur les traditions de l’Eglise chrétienne et les illustrations artistiques plutôt que des textes antiques. Gunnar Samuelsson affirme que la Bible a été mal interprétée, qu’il n’y a aucune référence directe à l’utilisation de clous ou à une crucifixion, Dans les textes, il serait dit que Jésus «portait un « staurus » vers le Calvaire», ce qui signifie pas nécessairement une «croix», mais peut aussi vouloir dire un poteau.

Les textes en grec ancien, en latin et la littérature hébraïque, d’Homère au premier siècle après JC, décrivent un arsenal de supplices, mais aucun ne mentionne la «croix» ou la «crucifixion», relève le théologien. Gunnar Samuelsson en conclut:

« La compréhension actuelle de la crucifixion comme punition est donc sérieusement remise en cause. »

Les textes bibliques ne décrivent pas non plus comment Jésus aurait été fixé à la croix.

« Si vous êtes à la recherche des textes qui dépeignent l’acte de clouer sur une croix, vous ne trouverez rien du côté des Evangiles. »

Selon le Telegraph, Gunnar Samuelsson a lui-même été perturbé par sa découverte. Le site britannique souligne que le chercheur est un «chrétien convaincu» et qu’il «admet que ses conclusions touchent tellement au cœur de la foi qu’il est facile de réagir avec ses émotions plutôt qu’avec sa logique».

Gunnar Samuelsson ne remet pas en question l’ensemble des textes bibliques :

« Qu’un homme nommé Jésus a existé dans cette partie du monde et à cette époque est quelque chose de bien documentée. Il a laissé de nombreuses traces dans la littérature de l’époque. Je crois que l’homme mentionné est le fils de Dieu. Ma suggestion n’est pas que les chrétiens doivent rejeter le texte biblique ou en douter. Ma suggestion est que nous devrions lire le texte tel qu’il est, non pas comme nous pensons qu’il est. Il faut lire les lignes, et non entre les lignes. Le texte de la Bible est suffisant. Nous n’avons pas besoin d’ajouter quoi que ce soit. »

Source : http://www.slate.fr/story/23813/jesus-nest-pas-mort-crucifie



2 commentaires pour “Jésus n’est pas mort sur une croix”

  1. L’évangile parle DES clous, et de l’écriteau AU DESSUS e sa tête, et non pas de ses mains, la barre transversale s’appelle le patibulum, ce qu’ à porté Jésus. D’autre part faire référence à un seul chercheur, c’est un peu léger. Sinon je découvre votre site, il est intéressant, un peu comme « pleins feux » de Pierre Gilbert. Au fait qu’en pensent-ils, eux?
    Cordialement

  2. Bonjour,

    Prétendre qu’on ne dispose d’AUCUN indice matériel que Jésus a été cloué sur une croix me semble largement exagéré, que fait-on de ceci alors?:

    http://eecho.fr/des-temoignages-chretiens-a-herculanum-avant-79/#.U6WunrFP_je

    Quant à dire qu’Il n’y a pas de référence à des clous dans la l’Écriture, quid de ça alors?:

    Jean 20:25: « Les autres disciples lui dirent donc: Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit: Si je ne vois dans Ses mains la marque des CLOUS, et si je ne mets mon doigt dans la marque des CLOUS, et si je ne mets ma main dans Son côté, je ne croirai point. »

    Voir le lexique de Grec biblique pour une définition du mot grec traduit par « clou »:

    http://www.lexique-biblique.com/lexiques/grec/?strong=2247&Submit_strong=Rechercher&mot=&langue=francais

    Ceci étant dit je tiens à bien préciser que savoir si Jésus a été cloué sur une croix ou un poteau n’a strictement aucune importance pour moi, si c’était vraiment essentiel Dieu l’aurait mentionné clairement dans la Bible, ce qui n’est pas le cas.

    Bien à vous,
    Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.