Jean 8:35-36

jesus-ote-chaines

« D’autre part, l’esclave ne demeure pas dans la maisonnée pour toujours ; le fils demeure pour toujours.  Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libre. »

Cela fait référence à Abraham, Agar sa servante, Sarah sa femme et leur fils respectifs Ismaël et Isaac à propos de l’héritage de la postérité par les juifs et non sur les descendants d’Ismaël, les arabes.

Ceux qui ont reçu la Loi, c’est à dire la nation d’Israël sont déclarés esclaves du péché. Ces esclaves sont appelés tôt ou tard à être soit chassés (rejet par Dieu de la nation juive) soit libérés (ou racheté) par le Fils (c’est à dire le Messie, la Postérité, l’accomplissement en sa personne des promesses de libération du péché) et ils deviennent alors des chrétiens.

Jésus dit cela car les chefs religieux affirmaient qu’en étant les fils d’Abraham ils étaient libres et justes (alors que la Loi les déclarait pécheurs). « Le fils demeure pour toujours » signifie qu’en tant que fils de Dieu (être parfait sans péché), il fut déclaré non pécheur par la Loi (Jésus en tant que juif suivait la Loi comme les autres) et par là il « demeure » car n’ayant jamais péché il pouvait demeurer vivant éternellement sur terre. Mais ce n’était pas sa mission car en tant que « dernier Adam » parfait comme le premier Adam il devait mourir pour nous racheter:

1 Corinthiens 15:45

« C’est même écrit ainsi : “ Le premier homme Adam devint une âme vivante. ” Le dernier Adam est devenu un esprit donnant la vie. »



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.