ISIS explique pourquoi il n’attaque pas Israël

L’Etat islamique a déclaré dans un article paru dans le 22e numéro d’Al-Naba intitulé  Beit Al-Maqdis – qu’il ne mettait pas l’accent sur Israël parce qu’il ne croit pas que la cause palestinienne soit plus importante que d’autres questions touchant les musulmans. Quelle est la position de l’organisation sur la Palestine et la guerre contre Israël, aussi bien d’un angle idéologique que pratique?

« Ceux qui ont dévié du vrai chemin soutiennent que la oumma musulmane a comme ennemi uniquement les Juifs qui occupent la Palestine. Et même ceux qui cherchent à élargir le cercle du djihad en incluant les croisés chrétiens déclarent que la seule raison de leur haine est que les croisés sont les soutiens des Juifs. Ils se trompent […] »

Selon l’article, la lutte contre Israël n’a pas la priorité sur le djihad contre les infidèles ailleurs dans le monde. Le fait de mettre en avant la guerre contre Israël représenterait une déviation des principes islamiques, le djihad ayant pour objectif d’instaurer la religion et d’appliquer la loi de la charia. Le monde entier, à l’exception des zones contrôlées par l’EI, étant gouverné par des infidèles, l’article s’interroge sur la priorité d’une guerre contre les Juifs sur une lutte contre les autres infidèles. Il indique également que limiter l’objectif du djihad à la guerre contre les Juifs est une altération interdite des lois d’Allah. De l’avis de l’EI, si l’on veut hiérarchiser le djihad, la priorité est de libérer les lieux saints islamiques de la Mecque et de Médine des griffes de la famille royale saoudienne. « Si l’on regarde la réalité du monde d’aujourd’hui, nous trouvons qu’il est complètement gouverné par le polythéisme et ses adorateurs, à l’exception des régions où Allah a permis à l’État islamique d’établir la religion …. Par conséquent, le djihad en Palestine est égal au djihad ailleurs. » Le califat appelle donc les djihadistes à combattre les « infidèles » les plus proches en laissant la lutte contre Israël aux Palestiniens musulmans.

« D’autre part, toute personne qui exprime son hostilité envers l’Etat juif est considéré comme un héros bien-aimé dont les bannières sont élevées et dont le portrait est accroché en haut, indépendamment de sa foi et de la religion. Mais la lutte contre les infidèles sous la bannière de l’incroyance est interdit en toutes circonstances. Un musulman ne doit mener le djihad que sous la bannière des musulmans. »

L’article s’attaque aux régimes nationalistes arabes, aux mouvements de gauche et aux mouvements chiites, notamment le Hezbollah – qui sanctifient la cause palestinienne et en font le principal problème des musulmans. Il condamne notamment les mouvements islamistes – une allusion aux Frères musulmans et au Hamas – qui utilisent la cause palestinienne comme un pôle de rassemblement des masses. Le fait d’apporter une « fondation défectueuse » à leur idéologie est présenté comme une faute. L’article a également critiqué les dirigeants laïcs des nations arabes: les djihadistes devraient d’abord se concentrer au renversement de ces régimes arabes car ils défendent Israël, et seulement après, quand cela sera accompli, ils devraient se concentrer sur « les frontières de l’État juif et affronter son armée directement ». Les musulmans ont un devoir religieux d’amener la Palestine à nouveau dans la «maison de l’islam» en envoyant de l’aide aux Palestiniens qui luttent contre Israël. L’article encourage bien sûr ceux qui sont incapables de se rendre au Moyen-Orient pour combattre Israël d’attaquer « les Juifs et leurs alliés partout où ils les trouvent, en les tuant, en détruisant leurs biens, et en nuisant à leurs intérêts de quelque façon qu’ils peuvent. »

by Reuven Emunah

Source : http://coolamnews.com/isis-explique-pourquoi-il-nattaque-pas-israel/



Un commentaire pour “ISIS explique pourquoi il n’attaque pas Israël”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.