Archives de catégorie : Histoire et chronologie biblique

Assassiner l’Histoire

L’un des « événements » les plus en vogue de la télévision américaine, The Vietnam War (La guerre du Vietnam), a débuté sur la chaîne de télévision PBS. Les auteurs sont Ken Burns et Lynn Novick. Acclamé pour ses documentaires sur la guerre de Sécession, la Grande Dépression et l’histoire du jazz, Burns dit que ses films sur le Vietnam « vont encourager notre pays à commencer à parler et à réfléchir sur la guerre du Vietnam d’une manière entièrement nouvelle ».

Continuer la lecture

La géologie face au déluge biblique

La géologie est une science qui apporterait des preuves de l’âge de la Terre, en particulier par le constat des couches géologiques importantes qui se sont superposées durant des milliers voir des millions d’années… Mais qu’en est-il vraiment ? En la confrontant aux textes bibliques, pouvons-nous connaître le passé de notre planète ?

Télécharger le fichier PDF : Ici

Voir aussi : Evolution – sciences ou croyances

De l’Europe colonisatrice à l’Europe colonisée

IL ÉTAIT UNE FOIS, LA « COLONISATION ».

 Le billet de Thierry Lafronde

Système vieux comme l’Humanité, puisque dès l’Antiquité des récits de Peuples conquérants qui se répandent sur des contrées jugées “intéressantes” en y soumettant les peuples locaux moins aguerris ou habiles pour se défendre sont multiples. Perses , Parthes, Egyptiens, Macédoniens, Grecs, Romains, Alamans, Wisigoths, Ostrogoths, Goths tout court, Vandales, Francs, Saxons, Gaulois, Huns, Arabes, Ottomans … liste non exhaustive qui atteste que l’homme est bien « un loup pour l’homme » et que les bons sentiments sont peut-être valables en littérature, surtout romanesque, mais pèsent peu devant les intérêts des peuples.

 

Continuer la lecture

L’humanité actuelle n’est qu’une partie de l’humanité originelle

Commentaire: L' »homo sapiens sapiens » n’est qu’une sous espèce (issue de Noé et sa famille) d’une espèce humaine antédiluvienne beaucoup plus vaste et anéantie du jour au lendemain par le déluge en ne laissant quasiment aucune trace. D’où le terme « d’espèce fantôme » utilisé dans cet article.
A cette époque, la richesse génétique et ses variations morphologiques étaient bien plus vastes que celles actuelles qui ont subi un goulot d’étranglement génétique par la survie de seulement 8 personnes après cette catastrophe. Cette « puissance » génétique disparue permettait aux anciens humains d’avoir une espérance de vie de près de 1000 ans, selon les âges des patriarches donnés dans le livre de la Genèse.

D’après une étude, d’anciens humains ont eu des rapports sexuels avec une autre espèce.

La recherche montre que les êtres humains anciens ont eu des rapports sexuels avec des êtres non humains « une espèce fantôme ».

De nouvelles recherches montrent que les êtres humains anciens avaient des rapports sexuels avec une espèce non humaine.

Continuer la lecture