Hawking dit que l’Univers s’est créé lui-même

hawkings_oak_wideBrian Thomas par, M. S. *

Stephen Hawking, cosmologiste de premier plan et professeur lucasien de mathématiques à l’Université de Cambridge récemment retraité, a co-écrit un nouveau livre, The Grand Design. Dans lequel, il prétend que l’univers n’a pas besoin de Dieu pour le créer. Cette conclusion va à l’encontre des écrits d’un autre professeur lucasien célèbre qui est crédité de la découverte de la loi même qu’Hawking utilise comme sa « preuve » – Sir Isaac Newton.


Le Telegraph a cité The Grand Design:

Parce qu’il y a une loi telle que la gravité, l’Univers peut et va se créer à partir de rien. La création spontanée est la raison pour laquelle il y a quelque chose plutôt que rien, pourquoi l’Univers existe, pourquoi nous existons.1

Qu’est-ce qui contraindrait une personne à attribuer le pouvoir de création simplement à la gravité? Peut-être que ceci découle de l’idée que la gravité a une quantité égale d’énergie « négative » pour équilibrer parfaitement toutes les autres énergies « positives ».2 De récentes investigations sur la gravité – dont l’une a remis en question son existence même – ont laissé beaucoup de place au doute quant aux revendications qui dépendent d’une conception précise de cette force naturelle particulière.3

Mais même si la « gravité » fournissait un tel équilibre, elle ne pourrait guère suffire comme cause suffisante pour l’ensemble de l’Univers. Souligner que les qualités des énergies déjà existantes n’est pas plus une explication de leur origine que de pointer comment dans une balle qui roule l’énergie du mouvement sera exactement compensée par l’énergie de résistance provenant de la friction. Ni la quantité n’explique d’où le ballon est venu et qui ou quoi l’a poussé.

D’autre part, pour son hypothèse Hawking a pu se fonder sur le concept cosmologique commun que la gravité peut supposément assembler la matière à partir de la poussière fine en pépites, amas, grands conglomérats, nébuleuses, planétésimaux, planètes, étoiles, galaxies, amas de galaxies, et superamas. La physique, cependant, montre que la gravité seule ne peut faire cela.4 Voilà pourquoi les ondes de choc d’une « supernovae proche » ou des collisions géantes sont régulièrement invoquées pour amorcer la formation des étoiles à partir de nuages ​​de poussière, où la gravité est trop faible pour surmonter les forces de répulsion des particules de gaz chaud.5

De l’information extraordinaire caractérise également ce vaste Univers. Le placement en trois dimensions des corps célestes dans l’espace et les paramètres – et singulièrement favorables à la vie – particuliers, universels, tels que la vitesse de la lumière et la force électromagnétique, sont quelques exemples d’information ajustée avec précision.6 En outre, il y a la montagne d’informations dans les systèmes vivants à expliquer.

Puisque les considérations à propos de la gravité et de l’énergie ne traitent pas la question plus évidente de l’information – une entité fondamentale sans masse cependant omniprésente – alors les déclarations sur la gravité ou l’énergie seules constituent des arguments insuffisants pour rejeter une origine surnaturelle pour l’Univers.

En outre, toute affirmation selon laquelle une chose peut se faire elle-même est auto-contradictoire. Ceci parce que dans tous les cas où une chose a en fait été formée, ce qui l’a causée existait avant elle. Par exemple, un chêne a peut avoir trouvé sa cause immédiate dans l’action de plantation d’un écureuil pré-existant et par la production de glands d’un chêne pré-existant. Donc, pour que l’Univers se soit fait lui-même, il aurait dû exister avant son existence – une contradiction du premier principe indéniable de causalité.7

Un argument classique de l’existence de Dieu considère que, puisque quelque chose existe (par exemple, l’Univers), et puisque une chose ne peut se faire elle-même (sans violer le premier principe de causalité), alors une cause en dehors de cette chose doit exister (Dieu).8 Par essence, Hawking a tenté de réfuter ce raisonnement en refusant tout simplement la seconde prémisse!

Le chêne est-il venu d’un gland? Non, dirait Hawking – il fut juste le résultat d’une « création spontanée » et voilà. Un tel raisonnement n’a aucun sens. L’illustre prédécesseur de Hawking, Sir Isaac Newton, forma une évaluation plus raisonnable et plus précise de l’origine de l’Univers: « Ce superbe système du soleil, des planètes et des comètes, n’a pu que procéder du conseil et de la domination d’un Être intelligent et puissant. »9

Références

  1. Roberts, L. Stephen Hawking: God was not needed to create the Universe. Telegraph. Posté sur telegraph.co.uk le 2 septembre, 2010, consulté le 2 septembre, 2010.
  2. Gribbin, J. Are we living in a designer universe? Telegraph. Posté sur telegraph.co.uk le 31 août, 2010, consulté le 2 septembre, 2010.
  3. Thomas, B. Physicist Questions Gravity’s Existence. ICR News. Posté sur icr.org le 6 août, 2010, consulté le 2 septembre, 2010.
  4. Coppedge, D. 2009. Bottom-up Science. Acts & Facts. 38 (11): 18.
  5. DeYoung, D. B. 1996. New Stars, New Planets? Acts & Facts. 25 (4).
  6. Coppedge, D. 2006. There’s Only One Universe. Acts & Facts. 35 (12).
  7. Le premier principe de causalité peut être déclaré plusieurs façons, incluant « tout effet a une cause, » et « le non-être ne peut pas causer l’être. » Geisler, NL 1999. Baker Encyclopedia of Christian Apologetics. Grand Rapids, MI: Baker Book House, 120.
  8. Surtout, cet argument exige que le « quelque chose » qui existe soit le genre de chose qui est contingente et finie, comme un chêne, une personne, ou l’Univers. Ce qui est différent du Créateur Lui-même, qui est auto-existant, sans cause, éternel, et infini. Des êtres infinis ne nécessitent pas de cause.
  9. Cité dans Dao, C. 2008. Man of Science, Man of God: Isaac Newton. Acts & Facts. 37 (5): 8.

* Mr Thomas est rédacteur scientifique à l’Institute for Creation Research.

Article posté le 13 septembre, 2010.

Source : http://www.icr.org/article/hawking-says-universe-created-itself



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.