Ghouta – Les témoignages qui infirment l’accusation des Casques blancs

La Russie et la télévision syrienne viennent de diffuser ces témoignages qui contredisent les accusations des Casques blancs sur une attaque chimique dans la Ghouta, le 8 avril 2018.

Source : http://www.voltairenet.org/article200671.html

One thought on “Ghouta – Les témoignages qui infirment l’accusation des Casques blancs”

  1. Plusieurs intervenants font références aux «  juges du mur des cons » Pour ma part je trouve plus appropriée l’expression «  cons du mur des juges » ( j’entends par là que les cons ne sont pas ceux qui y sont affichés, mais ceux qui l´ont fait) Sur le fonds, je pensais que la loi française permettait à tout citoyen d’appréhender un délinquant pour le remettre aux autorités. Un juriste peut il infirmer ou confirmer? Ces légionnaires n’ont rien fait d’autre, mais il est fort probable que la racaille n’a pas dû se laisser faire, un peu comme le tristement célèbre Théo, d’où la correction. On voit que les policiers eux-mêmes sont inquiétés lorsqu’ils font leur travail, alors de simples particuliers Je vois que dans l’institution judiciaire il y a eu du flottement entre poursuivre ou pas. C’est donc que la relaxe était envisageable. Ils ont du séquencer l’operation: arrestation d’un malfaiteur d’une part, coups et blessures d’autres part, Et bien entendu il n’ont retenu que coup et blessures. Pourquoi lorsqu’une racaille commet un vol, on ne parle jamais de charia? En islamie, c’est la main coupée,non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.