Frankistan: agressés par des jeunes pour avoir échangé des baisers en public

amoureux

Lyon : entre la vie et la mort pour avoir défendu un couple agressé parce qu’ils s’embrassaient…

Un couple agressé par plusieurs jeunes pour avoir échangé des baisers à un arrêt de bus.
Le jeune qui a été frappé à coup de béquilles entre la vie et la mort.
L’origine ethnique des agresseurs n’est bien évidemment pas révélée, mais l’agression est signée, d’autant que connaissant bien le centre commercial de la Part-Dieu à Lyon, je sais quelle genre de « faune » s’y concentre…

Le « jeune » n’est pas nommé et ses origines, sans parler de sa religion, ne sont pas évoquées.

Pourtant, qui, en France, ne supporte pas l’amour ? Qui, en France, veut interdire par la terreur que des gens s’embrassent publiquement ?

Qui ?

Qui va finir par interdire le short, la mini-jupe, les baisers… toute notre civilisation, par la terreur ? Qui ?

Et tous les politiques de se défiler et de considérer l’islam comme une religion comme les autres !


(Note de l’éditeur : article de presse : http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Justice/Fait-divers/Lyon-un-homme-violemment-agresse-pour-avoir-defendu-un-couple )

Lyon : un homme violemment agressé pour avoir défendu un couple.

Le pronostic vital du vénissian de 20 ans qui s’est interposé pour prendre la défense d’un couple de quarantenaire reste engagé.

Devant le centre commercial de la Part-Dieu ce jeudi vers 18 heures, un groupe de jeune s’en est pris à un couple d’une quarantaine d’années qui s’embrassaient en attendant l’arrivé d’un bus à l’arrêt du C1 et du C2. Un vénissian de 20 ans assiste à la scène avec son amie et décide de s’interposer pour prendre la défense du couple, relate le quotidien Le Progrès. Après que les paroles soient montées en intensité, les hommes en viennent aux poings pendant l’altercation. Le vénissian de 20 ans monte ensuite dans le même bus que le couple agressé sans s’apercevoir que des individus à l’origine de l’altercation sont montés eux aussi.

L’un d’eux à 17 ans est expliquera avoir agi par « colère » après avoir reçu quelques coups pendant la bagarre qu’il a participé à provoquer suite à un simple baiser dans l’espace public. Il fonce sur le vénissian de 20 ans qui s’était assis dans le bus et le frappe violemment à la tête avec des béquilles. Le jeune homme qui avait pris la défense du couple est pris de convulsions et s’effondre au sol avant de perdre connaissance. Le couple tente de lui porter secours mais son état est grave, il sera transporté en urgence à l’hôpital Edouard Herriot avant d’être transféré  puis opéré à l’hôpital neuro-cardiologique de Bron. Selon le Progrès, son état s’est stabilisé mais son pronostic vital reste engagé. Un peu plus de 24 heures après cette agression, son auteur est repéré dans le centre commercial de la Part-Dieu par les caméras de vidéosurveillance. En fugue de son domicile parental à Vaulx-en-Velin, ce mineur a été placé en garde-à-vue.


Tragique constat également que celui de l’est lyonnais, que je considère comme « sinistré »: Vénissieux, Saint-Priest, Bron, Vaulx en Velin, Décines, Villeurbanne en grande partie.

Le quartier de la Guillotière également où j’ai vécu 10 ans, et que j’ai vu s’islamiser à une allure vertigineuse à partir de 2005: prières de rue, commerces, librairies, centre commercial islamique Dubaï center, atmosphère clairement salafistes avec toute la panoplie; Barbus, voilées en très forte concentration.

Certains passages clairement déconseillés au femmes non voilées, agressions, bagarres récurrentes, bref tout ce qui caractérise le vivre-ensemble que prônent nos dirigeants, avec toute la tolérance et l’ouverture d’esprit clairement palpables.
Des adolescentes voisines jusque là assez libres qui se sont voilées d’un coup, suivies par d’autres voisines.
Phénomène très rapide, comme une épidémie, ce qui, à ce point surprend.

Bref, la France « normale »…


Complément de Diogène le païen

Nous ne louerons jamais assez la beauté du : « vivre-ensemble » ou du : « retisser des liens ». D’ailleurs j’envisage de créer une chorale où chacun, la main sur le cœur,et la bouche en cul de poule, pourra chanter la beauté du « vivre-ensemble ».

Le grand chanteur Sting (quelle belle âme ! quel bel homme !) viendra parrainer mon association et en profitera pour nous donner des leçons sur le vivre-ensemble en insistant sur le fait qu’en France ( bientôt rebaptisée Frankistan) certains individus ne sont que d’affreux jojos en s’opposant notamment au « burkini », entre autres méchancetés lamentables, ( et aussi aux menus de cantine spéciaux , aux horaires de piscine réservées aux femmes pudiques, au voile intégral ( !) etc… , etc…) sachant que la secte qui nous colonise n’est bien sûr « qu’amour » et nous en fournit d’abondantes preuves !

Un petit blanc aigri qui ne s’ouvre pas assez à la « diversité « et ses beautés et même ses lumières (n’est-ce pas Malek ?) …
Voilà ce que je suis…ou bien un patriote lucide ?

Vive les autruches et vive les enfants de chœur !

Diogène le païen (en hommage à Diogène de Sinope qui se foutait des « puissants » de son époque).

Source : http://resistancerepublicaine.eu/2016/11/14/lyon-entre-la-vie-et-la-mort-pour-avoir-defendu-un-couple-agresse-parce-quils-sembrassaient/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.