« Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes les antifascistes »

Sahra
Sahra Wagenknecht, dirigeante du parti Die Linke et députée allemande au Bundestag allemand, a été victime d’une agression ce samedi 4 juin, lors d’un congrès du parti à Magdebourg. Même si le mode choisie de l’entartage n’a pas blessé physiquement cette femme, il révèle le barbarisme dans lequel notre société occidentale est tombée.
Personnellement je n’ai jamais applaudi à ce genre de manifestation imbécile, et ceci même à l’encontre d’abjectes personnages comme BHL à qui je reconnais pourtant mériter amplement tribunal et peloton d’exécution.


Non ce genre de démonstration est indigne, surtout venant d’un homme attaquant une femme.

 

Ce minable, qui mérite d’être bastonné et emprisonné, a revendiqué son geste comme une « initiative antifasciste » !… c’est un peu comme si un végétalien s’attaquait à un agriculteur bio ! En effet, nous nageons ici en plein délire quand des pseudos pacifistes gauchistes viennent défendre violemment les intérêts du grand capitalisme belliciste et s’attaquant aux personnalités qui le dénoncent haut et fort.

Car il suffit d’écouter les discours et positions de Sahra Wagenknecht, cette femme de gauche dont l’intelligence et le courage politique n’ont d’égal que l’élégance et la retenue pour s’apercevoir que cet « antifa » est de fait un fasciste de la pire espèce !

« Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes les antifascistes », cette citation de Huey Pierce Long (1893-1935) (et non de Winston Churchill comme il est souvent rapporté) pourrait résumer à elle seule le geste de cet « antifa », débile et violent et qui illustre autant la lâcheté de son auteur que sa servilité à un système mondialiste dénoncé par sa victime.

Je profite donc de ce triste fait divers pour rendre hommage à cette femme courageuse qui porte haut et fort les couleurs de l’antimondialisme, et dénonce quotidiennement la camisole de l’Union Européenne et de l’OTAN imposé par les USA aux peuples d’Europe…

Voici pour vous en convaincre et au delà de toute appartenance politicienne, quelques discours pertinents prononcés par Madame Wagenknecht et que j’avais à l’époque partagé sur les réseaux sociaux. (voir notamment sur le groupe Facebook « Soutien à la rébellion du Donbass », le lien ici : Sahra Wagenknecht)

26 novembre 2014, S. Wagenknecht accuse Merkel de privilégier les intérêts US

19 mars 2015, S. Wagenknecht sur la politique étrangère et la crise ukrainienne

17 février 2016, S. Wagenknecht, fustige l’hypocrisie d’Angela Merkel

En dehors de son indignité, cet agression de Madame Sarah Wagenknecht révèle aussi pour moi, une fois encore, le pourrissement de la vie politique de nos « démocraties occidentales », car en arriver à ce genre d’intolérance outrageante et agressive montre bien le niveau de décadence morale dans lequel sont tombées nos sociétés, pour ne pas oser dire notre civilisation.

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

« Ne pas sentir la putréfaction du monde moderne est un indice de contamination. »

Nicolás Gómez Dávila



Un commentaire pour “« Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes les antifascistes »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.