Facebook, l’inquisition 2.0

Ça y est : Facebook a lancé son Inquisition 2.0.

Il y a quelques mois, Facebook s’est allié aux grands médias (20 Minutes, Le Monde, l’Agence France Presse, BFM TV, France Télévisions, France Médias Monde, Libération et l’Express…) pour combattre les fake news.

Concrètement, ils vous empêcheront d’exprimer votre opinion si elle est contraire à la leur.

Impensable en démocratie ?

Jugez seulement ce qui nous est arrivé il y a une dizaine de jours :

Nous venions de publier sur notre page Facebook un lien vers notre pétition contre la vaccination obligatoire.

Et en lisant les réactions des lecteurs (voir ci-dessous), nous avons réalisé que Facebook redirigeait automatiquement les cliqueurs vers un article de ‘20 Minutes favorable à la politique vaccinale du gouvernement !!!

Oui !?! Vous cliquez pour vous opposer à la folie du gouvernement, et l’on vous force à lire un article justifiant la politique gouvernementale !

Même dans mes pires cauchemars, je n’avais pas imaginé ceci !

Céline B. : « J’adore le lien vers l’article de 20 Minutes avant d’accéder à la pétition. »

Claire F. : « Grave … l’inquisition commence sur Facebook »

Daniel D. : « Et dans l’article de 20 Minutes, tout est fait pour réduire les liens entre les organismes qui sont juges (OMS, AMSM, Agnès Buzyn) et les labos. L’exemple le plus frappant est la mise hors de cause de l’aluminium par le collège de trois médecins à l’OMS … pour y arriver un des médecins a obtenu un poste très important quelques semaines après l’avis rendu … et surtout oubli dans l’article du jugement récent de la cour d’appel de Nantes car n’oubliez pas le point le plus important de l’action de notre ministre, soutenue par le premier ministre … QUAND UN JUGEMENT CONDAMNE APRÈS UNE VACCINATION, LES INDEMNITÉS NE SONT PLUS VERSÉES PAR LES LABOS MAIS PAR L’ÉTAT … avec ça si elle n’a pas une belle prime, c’est à désespérer. »

Dominique C. : « Ce que le Capitalisme veut, Macron le peut !!!! »

Une censure des plus vicieuses

Facebook aurait pu décréter certains sujets tabous (ici, la politique), comme lors d’un dîner de famille.

Mais là, Facebook s’est lancé dans un vaste programme de « rééducation », comme Mao Tsé-Toung à la grande époque.

C’est à croire qu’ils ont peur de perdre le débat.

Mais ce qui transparaît le plus chez ces censeurs, c’est leur mépris pour le peuple.

Dans leur système de pensée, il n’y a qu’eux, les sages éclairés, qui détiennent la vérité.

Ils nous croient stupides, dépourvus de sens critique… et incapables de nous faire notre propre opinion. Ils veulent donc nous dicter ce que nous devons penser.

Et ils n’ont aucune arrière-pensée à nous fliquer partout sur Internet. Après tout, c’est pour la « bonne cause ».

JAMAIS ils ne réussiront à me faire taire

Je suis réaliste. Ce n’est pas moi avec mon clavier et ma souris qui stopperai la folie furieuse de nos gouvernements alliés aux géants de la Silicon Valley.

L’étau se resserre chaque jour. Il m’est de plus en plus difficile de vous faire parvenir mes messages électroniques. Il y a six mois, j’ai tenté de changer de système d’envoi d’emails. Mais la situation ne s’est guère améliorée. Pas une semaine ne s’écoule sans que je subisse un blocage email d’une manière ou d’une autre.

Aujourd’hui, c’est Facebook qui publie le contraire de ce que je souhaite dire.

Mais quoi qu’ils fassent… jamais leur obscurantisme ne triomphera… jamais !

Jamais je ne cesserai le combat, car nous sommes des millions à penser la même chose, et l’avenir de nos enfants est en jeu.

La réalité scientifique plus forte que toutes leurs censures

Nous gagnerons.

Mais attention, la lutte ne sera pas simple. Ils ne lâcheront rien. Nous non plus.

Nous avons l’avantage du nombre. Et ensemble, nous avons la force de déplacer des montagnes.

Je vous encourage à faire passer ce message à vos proches. Il faut qu’ils sachent ce que les grands médias manigancent.

Un grand merci !

Bien à vous,

Eric Müller

PS : Vous pouvez encore accéder à notre pétition contre la vaccination obligatoire ici.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.