Destruction du christianisme par tous les fronts : les musiques sataniques

diable1Le message satanique du rock

Récemment NBC Dateline a relaté l’histoire de deux adolescents américains moyens qui ont assassiné et découpé un ami, mettant les parties du corps dans un sac poubelle et les cachant dans un égout. (La vidéo de Dateline : Tout a commencé comme un drame de l’adolescence).

L’annonceur, les parents et l’assistance ont secoué leurs têtes et ont dit : «Comment ont-ils pu faire cela ?».

J’étais trop abasourdi. Après avoir regardé quatre DVD de présentation de dix heures sur l’ordre du jour satanique véhiculé par la musique des jeunes, j’ai trouvé la réponse. Aussi incroyable et bizarre que cela puisse paraître, la jeune génération est intronisée au satanisme. Il est leur ait appris à assassiner, à violer et à haïr la société en général, et en particulier les Chrétiens et le Christianisme.

Intitulée Ils ont vendu leur âme au Rock and Roll, le DVD expose de façon convaincante qu’épouser le satanisme est le prix du succès dans l’industrie musicale. En commençant par les racines du Rock and Roll, jusqu’au Heavy Metal, au Gothique, le Grunge et le Rap, ce documentaire révèle que de nombreux musiciens célèbres se considèrent effectivement comme des évangélistes pour Satan et disent qu’ils tirent leur pouvoir de lui. Ils ont littéralement vendu leurs âmes au diable, et leur objectif principal est de nous entrainer à faire la même chose. Le réseau MTV sert ce programme.

Produit par « Fight the Good Fight Ministry » le DVD analyse les paroles, des interviews et des pochettes d’albums de plus de soixante superstars. L’endossement constant des idées satanistes d’Aleister Crowley, d’Anton LaVey (Howard Levey) et de Madame Blavatsky, et leur inclusion dans la pochette de l’album d’une imagerie satanique familière, fait partie d’un programme délibéré de l’élite. La liste des artistes exposés comprend les Beatles, les Rolling Stones, Michael Jackson, Madonna, Led Zepplin, Kurt Cobain, Marilyn Manson et Eminem. Vous pouvez en voir des extraits en ligne. Je vous recommande de regarder Cobain, Manson et Eminem.

Cet extrait de « DÉMONS » de Rigor Mortis est typique du Heavy Metal :

«Nous venons hurlant à travers vos organes

Violer votre âme impuissante

Vous transformant en une créature

Impitoyable et froide

Nous vous forçons à tuer votre frère

A manger son sang et son cerveau

Déchiqueter sa chair et sucer ses os

Jusqu’à ce que tout le monde soit fou

Nous sommes la pestilence contaminée

Qui prévaut au sein des légions démoniaques»

Le DVD explique comment la musique est le moyen de lavage de cerveau et de contrôle de l’esprit le plus efficace, surtout si le public pense qu’il est à l’écoute de forme d’expression spontanée. Le DVD repère le message satanique «Fais ce que tu veux» dans beaucoup de chansons prônant le sexe libre, les drogues, la violence, l’assassinat et le chaos. Vous êtes Dieu! Vous pouvez faire ce que vous voulez! Il n’y a pas d’ordre moral. Les scènes des concerts de rock rappellent froidement les rassemblements Nazi à Nuremberg. Alors bien sûr il y a les signes «du bouc cornu» que les fans reproduisent sans savoir qu’il s’agit d’un signe d’allégeance à Satan.

L’endossement éhontée du mal soulève la question : pourquoi est-ce que les plus grandes entreprises du monde véhiculent ce poison? Pourquoi est-ce que le moindre épinard mal calibré est intercepté, mais cette saleté toxique est véritablement pompée dans les esprits et les âmes de millions de jeunes sans méfiance?

Le cartel Illuminati des banques centrales contrôle ces sociétés. Son but est la «Révolution», c’est à dire le «Communisme», la dictature mondiale des banquiers et la destruction de la Civilisation Occidentale. Ils ont besoin de traduire leur contrôle du crédit de notre gouvernement (la capacité à imprimer de l’argent) en un contrôle total. C’est pourquoi l’opposition à des éléments socialement destructeurs (par exemple la promotion de l’homosexualité) n’est PAS tolérée, mais la haine vicieuse à l’égard des Chrétiens et la société en général est non seulement acceptable, mais en fait financée par eux.

«La Chrétienté est notre seul véritable ennemi puisque les phénomènes politiques et économiques des états bourgeois n’en sont que ses conséquences», a expliqué Christian Rakovski, un membre des Illuminati dans le document la «Symphonie Rouge».

Le DVD révèle que les tireurs de Columbine connaissait les paroles des groupes satanistes par cœur, et agissaient littéralement sous leurs instructions. Ils ont délibérément ciblé les étudiants Chrétiens, mais le terme de «crime de haine» ne s’applique apparemment pas aux chrétiens.

La victime étudiante Cassie Bernall fut forcée de rejeter Dieu afin d’avoir la vie sauve. Elle a refusé. Elle est une Sainte, mais il est peu fait mention d’elle dans les médias Illuminati.

«Comment est-ce possible?» entonnait Tom Brokaw. D’une main, les médias de masse prétendent être choqués, et de l’autre ils enseignent aux enfants à tuer.

De même, les médias et le gouvernement prétendent éradiquer les prédateurs d’enfants tout en faisant en même temps la promotion de groupes de rock qui encouragent les enfants à avoir des relations sexuelles. Le DVD montre une « Spice Girl » en train de chanter une sérénade prônant l’auto-abandon à une fillette de six ans. Il montre des adolescentes de 14 ans ressemblant à des prostituées qui admettent que les orgies sexuelles de groupe sont monnaie courante.

LE LAVAGE DE CERVEAU

Les Illuminati ont commencé innocemment dans les années cinquante et soixante, exhortant les jeunes à défier l’autorité et à s’adonner à leur libido. Nous ne soupçonnions alors pas que « Sergeant Pepper » faisait référence au sataniste et agent du MI-6 Aleister Crowley et que l’étiquette des Beatles EMI signifiait «Instruments Electriques et Mécaniques» l’un des plus grands industriel de matériel de guerre de la Grande-Bretagne.

Nous ne savions pas que l’industrie de la musique est contrôlée par la pègre, et que de nombreux artistes sont endoctrinés et drogués, et vivent dans la peur. Nous ne soupçonnions pas que leur message rebelle faisait avancer la stratégie du «diviser pour régner» des Illuminati. Ou que leurs prescriptions de vie nous rendraient dysfonctionnels et ruineraient nos vies.

Dans une large mesure, nos vies sont façonnées par la culture populaire. Nous sommes nourris à la cuillère de nos idées et nos croyances au lieu d’apprendre à appliquer notre bon sens et notre expérience. Nous sommes des souris dans le laboratoire de quelqu’un d’autre. Le «quelqu’un d’autre» est un disciple de Satan.

La société ne peut éviter Dieu et faire semblant d’être neutre et laïque. Dieu est synonyme des idéaux spirituels universels : la vérité, l’amour et la justice. Vous ne pouvez pas éteindre la lumière sans être entouré par les ténèbres.

Ne vous laissez pas berner. Les gens qui retirent les Dix Commandements des bâtiments publics les remplacent par des veaux d’or et des autels sacrificiels.

Source : https://henrymakow.wordpress.com/2012/10/29/le-message-satanique-du-rock/



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.