« Désinstruction nationale », déclinisme ou drame du « quasi-illettrisme » de nos enfants?

Confronté au niveau catastrophique des Terminales et qui parviennent malgré tout à obtenir le baccalauréat, René Chiche publie un livre «La désinstruction nationale» (Ed. Ovadia). Quels sont les facteurs de ce désastre? Le professeur agrégé de philosophie depuis 30 ans a répondu à nos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.