Des jeux du cirque au jeu de massacre

Tous ces sportifs vaccinés qui meurent jeunes ou qui deviennent cardiaques…

Voici un petit tour du monde des grands et moins grands sportifs morts ou atteints après s’être fait vacciner sous la pression de leurs fédérations et des gouvernements qui les chapeautent. On se souvient tous de Kylian Mbappé qui se fait shooter pour Macron devant la France entière, et qui foire lamentablement son Euro 2020. Évidemment, les journalistes mainstream et Tristan Mendès diront qu’il n’y a aucun lien. Les liens et l’amalgame existent uniquement quand il s’agit de dénoncer les conspirationnistes ou « l’extrême droite », l’expression méprisante pour « la France ».

Heureusement, tous ces tombés malades brutalement et ces morts ne sont que conspirationnisme ! C’est comme si les conspis assassinaient les sportifs ou leur infligeaient des dommages cardiaques avec un taser magique… On n’en est pas loin !

Pourtant, des athlètes en bonne santé s’effondrent. Certes, il y en avait déjà avant, et c’est relatif au dopage qui met parfois le muscle cardiaque en tension, mais là, on bascule dans la loi des séries.

Et encore, on ne parle pas des morts qui cachent la forêt des troubles cardiaques, qui ne vont pas aller en s’améliorant, surtout avec l’âge.

Tous ceux qui font l’amalgame ne sont que sombres conspirationnistes que Tristan Mendès et sa troupe se dépêcheront de dénoncer. En attendant, ce ne sont pas les anticonspis qui soignent les troubles cardiaques. Heureusement qu’il y a encore des médecins et des urgences, même si ils sont au tapis.

La presse traite cette tendance au cas par cas, histoire de rassurer le grand public. Quand ça les arrange, ils disjoignent les cas…

On sait que la stat officielle de la mortalité du covid chez les jeunes est de un pour un million (de cas). Là, avec le vaccin, on dépasse allègrement ce chiffre. Et ça ne va certainement pas s’améliorer avec le temps et l’enfilage des piqûres : toujours plus de piqûres, toujours plus de risque !

Les « Marc-Vivien Foé » vont se multiplier, sur les terrains.

La réaction, après ces effets secondaires désastreux et inquiétants, est saine. Non seulement des stars du sport s’élèvent contre le vaccin, mais beaucoup se font piquer à côté, générant de faux pass sanitaires. Quand on a les moyens de ne pas prendre de risque, on achète une « piqûre à côté ». L’info nous a été confirmée par un sportif de haut niveau qui voyage en permanence dans le monde entier.

Le pouvoir, on l’a vu avec Mbappé, a tenté d’instrumentaliser les sportifs populaires pour donner envie à la population de se faire déglinguer au Pfizer et au Moderna. Mais au sommet de l’Olympe, ça a renâclé.

« Ce n’est pas mon rôle » d’inciter à la vaccination, explique le basketteur Rudy Gobert

Alain Fischer-Rothschild a bien essayé de forcer la main aux sportifs stars, très suivis par les jeunes sur les réseaux sociaux…

Mais Teddy n’a pas apprécié la pression :

« Chacun est libre de faire son choix, moi je ne suis pas là pour dire “vaccinez-vous” ou pas. Je crois que c’est une décision qui doit être vraiment individuelle, pour tous. »

Le site africatopsports.com résume parfaitement la contradiction des élites mondialistes à ce sujet :

Visiblement, les attentes de la caste mondialisée (ou « superclasse », pour reprendre l’expression de David Rothkopf), entrent dans des contradictions à terme insurmontables. D’un côté, le sport professionnel de haut niveau absorbe de plus en plus, depuis des années, des masses financières issues du quantitative easing. De l’autre, le programme de vaccination universelle, voulu par les tenants du « Great Reset », entre en opposition frontale : les sportifs de haut niveau n’ont pas pu se produire, ou seulement de manière minimale pendant les périodes de confinement ; et quand ils peuvent reprendre, la vaccination semble mettre en danger les performances d’un certain nombre d’entre eux. N’est-il pas dangereux, du point de vue de la gouvernance mondiale, de priver les sociétés mises sous le boisseau par les politiques sanitaires de leur dose de « jeux du cirque » ?

On dirait bien que les jeux du cirque sont en train de virer à quelque chose qui n’est plus un jeu. On ne dira pas jeu de massacre, car on n’en est pas là, mais le covidisme ne fait que commencer.

Source : https://egaliteetreconciliation.fr/Tous-ces-sportifs-vaccines-qui-meurent-jeunes-ou-qui-deviennent-cardiaques-66099.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.