La dérive islamolâtre d’E&R

Promouvoir la réconciliation est une chose, promouvoir l’islam en est une autre.

Daniel Conversano agressé par Alain Soral chez Dieudonné:

Commentaire :
Avant tout, nous soutenons le combat d’Alain Soral qui est noble et juste et disons que certains méritent parfois une bonne fessée au sens propre comme au sens figuré. Toutefois il faut savoir entendre la critique afin que ce combat moral puisse continuer et être bien reçu du côté des français « de souche ».

En effet, nous pouvons constater que seule l’historiographie (voire l’hagiographie) et l’exégèse musulmane est mise en avant sur le site d’E&R en prenant bien la précaution de ne s’en tenir qu’au coran et aux hadiths, c’est à dire à expliquer l’islam sur ce qu’il dit de lui-même et non sur ce qu’est réellement l’islam sur le plan historique en remontant par exemple à la période proto-islamique judéo-nazaréenne et ce que disent l’archéologie et les témoignages écrits du 1er au 7ème siècle.

Pour commencer ce travail de vérité voir ces liens:
http://www.parolesdedieu.fr/le-grand-secret-de-lislam/
http://www.parolesdedieu.fr/wp-content/uploads/2017/11/le-grand-secret-de-lislam.pdf

Pour un authentique chrétien qui doit mener un combat spirituel contre tous les mensonges possibles, l’islam est une ABOMINATION. Mais contrairement aux (crypto) identitaires comme Daniel Conversano ou Boris Le Lay, nous ne devons pas opposer notre race blanche à l’islam et sa culture dégénérée qu’il a engendré en 14 siècles mais la pure Parole de Vérité qu’est la bible.

Quel est le problème d’E&R avec l’exégèse biblique (ancien et nouveau testament) ? Pourquoi E&R dénigre-t-il sans cesse l’ancien testament au seul prétexte que les juifs ont déformé son message, et ce depuis l’époque du Christ, alors que le nouveau testament donne explicitement sa propre interprétation en s’y référent abondamment ? Pour comprendre l’ancien testament il « suffit » juste de prendre la peine de le lire en se référant à ce qu’en dit le nouveau. Mais est-ce trop demander aux catholiques qui ne savent se référer qu’à leurs seules traditions et rites avec une mémoire historique très courte voire inexistante ?

Le problème avec E&R et son équipe c’est qu’ils manquent de culture chrétienne authentique et suivent les idées et idéaux de certains meneurs catholiques qui se tiennent loin du message de l’évangile et n’ont donc aucune construction solide capable de démolir certains fondements de l’islam totalement incompatibles avec la foi et la culture chrétienne. Pourquoi rechignent-t-ils à parler des prophéties bibliques du temps de la fin et de l’apocalypse ? Est-ce parce qu’ils considèrent que le monopole est déjà pris par les judéo-protestants et que parler de l’exégèse biblique serait leur faire de la pub ou se discréditer ? Je dis qu’au contraire, il faut reprendre ce flambeau et le sortir de leurs griffes. Car les prophéties bibliques sont bien plus puissantes que les pauvres prophéties misérables du sheikh Imran Hosein.

Si la réconciliation nationale n’implique pas forcément de polémiquer sur les différences entre le christianisme et l’islam car cela pourrait dé-servir cette cause impérieuse tandis que les croyances sont un choix personnel, alors dans ce cas il faut également arrêter de mettre en avant l’islam ! Soit on les met toutes les deux en exergue et elles finiront tôt ou tard par se confronter, soit on s’abstient de le faire totalement avec une ligne qui se voudrait « neutre » ou du moins non religieuse. Or ce n’est pas le chemin que prend E&R qui, à défaut de connaître les saintes écritures, tombent dans la compromission spirituelle de l’Adversaire donnant une piètre image au français de souche moyen non averti.

Se réconcilier avec des gens sur des valeurs communes n’implique pas de promouvoir leur entière croyance au détriment de la nôtre tout en sachant remettre les nôtres en question si nécessaire.
Si E&R ne rectifie pas le tir alors le message passera de moins en moins bien chez les français « de souche » et E&R restera socialement et sociologiquement ultra minoritaire composé en grande majorité de personnes d’origine étrangère « réconciliées » avec elles-mêmes, un entre-soi qu’elle dénonce tant chez nos pseudo-élites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.