Découverte massive de tissu mou de dinosaures en Chine – y compris de la peau et des plumes

Tyrannosaurus-rex-skull-Photo-by-EncycloPetey-450x337

Un lit de fossiles en Chine qui est appelé « Jurassic Park » a donné peut-être la plus grande découverte de tissu mou de dinosaure de tous les temps. Selon les rapports des médias, « des squelettes presque complets » ont été découverts qui incluent même la peau et les plumes. Mais bien sûr, si ces dinosaures sont vraiment « vieux de 160 millions d’années », ceci devrait être absolument impossible. Inutile de dire que cette découverte choquante va une fois de plus voir les paléontologues se bousculer pour trouver un moyen de soutenir les mythes populaires qu’ils ont promu. Ce qu’ils nous ont dit ne correspond tout simplement pas aux faits. La vérité c’est que cette dernière trouvaille est encore une preuve de plus que les dinosaures sont beaucoup,beaucoup plus jeunes que ce qu’on nous a traditionnellement enseigné.

Il fut un temps où les scientifiques croyaient qu’il serait impossible de trouver autre chose que les restes fossilisés durcis de dinosaures éteints. Et si ces dinosaures étaient vraiment vieux de millions d’années, ces scientifiques auraient été 100% corrects. Mais à la place, nous commençons maintenant à trouver du tissu mou de dinosaure partout. Ce qui suit est un extrait d’un article récent du Daily Mail à propos de cette nouvelle découverte en Chine…

« Presque plus impressionnant que la diversité du biote est la préservation de la plupart des spécimens de vertébrés, selon l’étude publiée dans le Journal of Vertebrate Palaeontology.

Les fossiles comprennent des squelettes complets ou presque complets associés à des tissus mous conservés comme des plumes, de la fourrure, de la peau ou même, dans certaines des salamandres, des branchies externes.

L’un d’eux est le dinosaure à plumes Epidexipteryx dont les tissus mous ont été révélés par l’utilisation de scanners à lumière ultraviolette.

Un fossile de la salamandre Chunerpeton montre non seulement le squelette préservé mais aussi sa peau et des branchies externes. »

Et bien sûr, ce n’est pas juste du tissu mou que les scientifiques doivent expliquer

« Ce n’est pas juste du tissu mou de dinosaure, non plus, mais la présence de protéines détectables tels que le collagène, l’hémoglobine, l’ostéocalcine, l’actine, la tubuline qu’ils doivent expliquer. Ce sont des molécules complexes qui tendent continuellement à se décomposer en éléments plus simples.

Non seulement cela, mais dans de nombreux cas, il y a des petits détails de la matrice osseuse, avec des cellules osseuses intactes au microscope (ostéocytes) montrant des détails incroyables. Et Schweitzer a même mis en évidence des fragments de la encore plus fragile et complexe molécule d‘ADN. Ils ont été extrait des cellules osseuses avec des marqueurs indiquant sa source de sorte qu’ils sont extrêmement susceptibles d’être de l’ADN de dinosaure. »

Dans ce cas, je pense qu’il serait très approprié d’appliquer le rasoir d’Occam. La raison pour laquelle nous trouvons des os de dinosaures avec du tissu mou à l’intérieur c’est qu’ils ne sont tout simplement pas très vieux.

Et quand nous datons au C14 des os de dinosaures, cela nous dit exactement la même chose.

En raison de la vitesse à laquelle il se désintègre, il devrait n’y avoir absolument aucune trace de carbone radioactif mesurable restant dans ce qui fut autrefois un être vivant qui soit âgé de plus de 100.000 ans.

Donc, il devrait n’y avoir absolument aucun carbone radioactif mesurable dans les os de dinosaures.

Mais à la place, c’est précisément ce que nous trouvons. Voici un exemple…



« En Juin 1990, Hugh Miller a soumis deux fragments d’os de dinosaure au Département des géosciences de l’Université de Tucson, en Arizona, pour analyse au carbone-14. Un fragment provenait d’un dinosaure non identifié. L’autre était celui d’un Allosaurus déterré par James Hall, près de Grand Junction, Colorado, en 1989. Miller a soumis les échantillons sans divulguer l’identité des os. (Si les scientifiques avaient su que les échantillons provenaient en réalité de dinosaures, ils n’auraient pas pris la peine de les dater, car il est supposé que les dinosaures ont vécu il y a des millions d’années – en dehors des limites de la datation au radiocarbone.) Fait intéressant, l’analyse C-14 a indiqué que les os étaient vieux de 10,000-16,000 ans – loin de leurs
présumées 60 millions d’années ».

Et la vérité est que le carbone radioactif est trouvé dans les os de dinosaures qui ont été creusées sur toute la planète: http://kgov.com/dinosaur-soft-tissue#peer-reviewed-dino-carbon-dating

Real Radio science a interviewé un scientifique revenant de la conférence de l’American Geophysical Union à Singapour, où son équipe internationale a présenté les résultats de cinq laboratoires respectés documentant d’importantes quantités de carbone 14 dans les os de dix dinosaures mis au jour en Alaska, en Europe, au Texas, dans le Montana et le désert de Gobi en Chine.

Source : http://thetruthwins.com/archives/massive-dinosaur-soft-tissue-discovery-in-china-includes-skin-and-feathers

Articles en lien avec le sujet :

http://www.parolesdedieu.fr/rasoir-dockham/

http://www.parolesdedieu.fr/la-position-mortuaire-des-dinosaures-indique-une-mort-par-noyade/

http://www.parolesdedieu.fr/figurines-representant-dinosaures/

http://www.parolesdedieu.fr/extinction-de-masse-des-especes/

http://www.parolesdedieu.fr/dinosaures-dragons-et-adn-dinosaurs-14c-and-dna-fossiles-datation-et-theorie-evolution/

http://www.parolesdedieu.fr/les-humains-ont-ils-vecu-avec-les-dinosaures/

 

 



Un commentaire pour “Découverte massive de tissu mou de dinosaures en Chine – y compris de la peau et des plumes”

  1. La théorie de l’évolution est plus que contestable, comme le montrent ces résultats sur les tissus mous des dinosaures.
    On avait estimé l’age de ces animaux a plusieurs millions d’années, mais ils n’en ont que quelques milliers, et cela change tout, et redonne du crédit aux thèses créationnistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.