Le curé de San Saverio, le Père Scordato, « bénit » le « mariage » de deux lesbiennes dans son église

benediction_mariage_lesbiennes_160907
L’abbé Cosimo Scordato présente le couple lesbien à ses paroissiens enthousiastes…

La République de Palerme, « palermo.repubblica.it« , nous informe dans un article louangeur du 6 septembre 2016 que « demain Elisabetta e Serenella seront unies civilement à Villa Trabia« . C’est le maire de Palerme, Leoluca Orlando, qui recevra les consentements.

Le lendemain, en l’église de San Saverio, le curé, l’abbé Cosimo Scordato, au début de la messe, a présenté le couple en annonçant leur « prochain mariage » et en demandant à ses ouailles « de les accueillir dans la communauté et de prier pour leur vie ensemble. » Un choix, a-t-il précisé, « qui regarde le futur. »

Protagonistes d’un documentaire sur le mariage pour tous en Italie diffusé prochainement à la télévision italienne RAI2, les deux femmes, raconte le curé, « sont venues me demander, il y a quelques jours, que je bénisse leurs alliances. L’Église n’autorise pas ce sacrement pour les couples homosexuels mais je les ai invitées cependant à venir à la messe pour que je les présente à la communauté, parce que l’Église doit accueillir tout le monde. »

Et de continuer sur sa lancée en déclarant que son « souhait est que l’Église accepte de bénir aussi ces relations homosexuelles», d’ailleurs rajoute-t-il « les choses se changent peu à peu, un pas à la fois. »

A notre connaissance l’archevêque de Palerme, Mgr Corrado Lorefice n’a toujours pas réagi. Peut-être craint-il que le pape François voit d’un mauvais oeil une éventuelle admonestation contre ce curé en avance, mais si peu, sur ses désiderata…

Source : http://laportelatine.org/vatican/sanctions_indults_discussions/025_25_06_2016/07_09_2016_benediction_mariage_lesbiennes.php



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.