Coronavirus: Aux États-Unis, des files d’attente se forment pour l’achat d’armes

Alors que l’épidémie du Covid-19 gagne les États-Unis, certains consommateurs américains se pressent pour faire des stocks d’armes.

Outre-Atlantique, la propagation du coronavirus rime avec vente d’armes. En effet dans les États les plus touchés par le Covid-19, les observateurs remarquent une forte hausse du nombre d’armes vendues. C’est le cas notamment pour la Californie, New York et Washington.

À Los Angeles, la correspondante américaine pour le média australien Nine Newsa publié une vidéo sur son compte Twitter montrant une file d’attente se créant devant la devanture d’un revendeur d’armes local.

Le profil des acheteurs varie comme le rapportent les vendeurs américains. Il peut s’agir aussi bien de néophyte, que d’habitués. Tous ont peur des conséquences de l’épidémie dans leur quotidien. Elle précise que les acheteurs qu’elle a pu interroger ont peur de ce qui arrivera si les gens sont à court de nourriture et de fournitures, et qu’ils doivent protéger leurs familles.

La communauté asiatique inquiète

Comme l’explique CBSN , les Américains d’origine asiatique craignent d’être la cible d’attaques raciales en raison de la propagation du coronavirus. Si une épidémie locale de coronavirus se produit, ils pourraient être, selon eux les premiers visés.

Daniel Lim, un habitant de la vallée de San Gabriel, située non loin de Los Angeles, affirme avoir acheté récemment une arme « pour sa femme. »

New York annonce la fermeture de ses écoles

Le maire de New York, Bill de Blasio, a annoncé ce dimanche la fermeture des écoles publiques new-yorkaises puis celle des bars et restaurants, à compter de lundi et jusqu’au 20 avril au moins.

Ces lieux font partie intégrante du cœur et de l’âme de notre ville, a déploré le maire. Ils font partie de ce que c’est que d’être New-Yorkais. Mais notre ville est confrontée à une menace inédite, et nous devons réagir comme si nous étions en guerre, a-t-il ajouté.

Une décision qui intervient quelques heures après que d’autres districts scolaires américains, y compris ceux de Los Angeles, Seattle ou Washington, représentants des millions d’élèves, avaient déjà fermé leurs établissements, tout comme la quasi-totalité des écoles privées new-yorkaises.

Source : https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-aux-etats-unis-des-files-d-attente-se-forment-pour-l-achat-d-armes-6782272



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.