Collusions dangereuses Hamas / Israël

La Charte du Hamas citant un hadîth:

« Ainsi, bien que les épisodes soient séparés les uns des autres, la continuité du jihad se trouvant brisée par les obs­tacles placés par ceux qui relèvent de la constellation du sio­nisme, le Mouvement de la Résistance Islamique aspire à l‘accomplissement de la promesse de Dieu, quel que soit le temps nécessaire. L‘Apôtre de Dieu –que Dieu lui donne bénédic­tion et paix- a dit : « LHeure ne viendra pas avant que les mu­sulmans naient combattu les Juifs (c’est à dire que les musul­mans ne les aient tués), avant que les Juifs ne se fussent ca­chés derrière les pierres et les arbres et que les pierres et les arbres eussent dit : ‘Musulman, serviteur de Dieu ! Un Juif se cache derrière moi, viens et tue-le. Un seul arbre aura fait exception, le gharqad [Sorte d’épineux] qui est un arbre des Juifs » (hadîth rapporté par al-Bukhârî et par Muslim). »

Source: http://iremam.cnrs.fr/legrain/voix15.htm

Or, j’ai un ami (non juif) qui est allé dans la région pour interroger des gens des territoires gouvernés par le Hamas. Ces derniers lui ont dit que sans le Hamas ils n‘auraient pas de problèmes particuliers avec les juifs qui leur permettent de vivre et avec lesquels ils auraient de bonnes relations autrement. Bon il est vrai que le Hamas est financé par les dirigeants israéliens qui sont pour la plupart des francs-maçons comme chez nous. Voir article traduit ci-dessous:

Israël finance le Hamas, reconnaît Olmert…

Le bureau du Premier ministre israélien Ehud Olmert a admis mercredi qu’il permettait le transfert de centaines de millions de shekels au gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza chaque mois.

La plupart des fonds entrent à Gaza en monnaie d’échange pour les dollars et euros que le Hamas introduit dans le territoire après la collecte de fonds lors de voyages en Iran et d’autres régimes de soutien du Moyen-Orient.

Dans une lettre au bureau du premier ministre plus tôt dans la semaine, le Shurat HaDin Israel Law Center a averti que le gouvernement aidait activement à la perpétuation du régime du Hamas à Gaza, en dépit de ses propres politiques déclarées.

Le directeur du Shurat HaDin Nitsana Darshan-Leitner a expliqué que sans l‘afflux de shekels israéliens, la monnaie en vigueur à Gaza, le Hamas serait financièrement incapable de gouverner. En permettant l‘entrée de shekels à Gaza, Darshan-Leitner a noté qu’Israël viole un embargo économique de la bande de Gaza par les puissances occidentales qu’Israël lui-même à soutenu, et contribue à ce qu’une organisation terroriste blanchisse de l‘argent, une violation directe du Terror-Financing Act de l‘année 2005.

Pire encore, dit Darshan-Leitner, est le fait que « la politique du gouvernement israélien de transfert de shekels aide les terroristes du Hamas dans leurs attaques de missiles sur les communautés du Néguev. »

En réponse, le bureau d’Olmert a écrit que « en raison des conclusions qu’il existe un intérêt israélien à ce que le transfert de fonds se poursuive, il a été décidé de continuer à transférer certaines sommes d’argent à la bande de Gaza. »

Le Shurat HaDin a menacé de poursuivre le gouvernement devant les tribunaux à la fois locaux et internationaux, si le transfert de fonds ne cesse pas.

Source: http://www.israeltoday.co.il/default.aspx?tabid=178&nid=16447



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.